« Il ne faut pas humilier la Russie »

binary comment

Voilà, c’est la canicule de juin, celle qui arrive depuis deux ans en avance sur la constellation du grand chien.
comme illustration de cette note j’ai pris deux photos de la clématite Niobé.
Je l’ai plantée dans un endroit peu propice, trop ombragé, mais pourtant elle pousse bravement et fleurit de plus en plus chaque année.
Cela fait quelques jours que je ne me suis pas approché de l’ordi, je n’avais rien de positif à dire mais aujourd’hui je voudrais parler d’une phrase de notre président qui a fait scandale en Ukraine et dans l’Europe entière : « il ne faut pas humilier la Russie ».
En tant que Français cette phrase me renvoie à un épisode précis de notre propre histoire, épisode auquel les autres pays n’ont certainement pas pensé.
Je crois que le président avait en tête le traité de Versailles qui a été signé à la fin de la guerre 14-18.
il est admis maintenant que ce traité « humiliait » l’Allemagne et portait en lui le germe de la seconde guerre mondiale.
Je suppose que le président voulait dire qu’une fois l’Ukraine victorieuse de la Russie, il ne faudrait pas imposer à cette dernière un traité qui porte en lui le germe d’une prochaine guerre.
Cela me parait difficile vu ce qu’est actuellement la Russie mais on peut toujours espérer.
Evidemment il est difficile qu’un européen, autre qu’un français, aie ces références en tête et surtout pas un Ukrainien, d’où le fait que cette affirmation ait été mal prise.
Je pense qu’il s’agit d’un malentendu qui devrait se dissiper bien que cette affirmation du président ait été maladroite.

binary comment

10 Réponses so far »

  1. 1

    On peut penser ce qu’on veut de Macron, être d’accord, pas d’accord, etc.
    Il faut néanmoins lui reconnaître un talent, une qualité innée : Il a l’art de dire la parole à éviter et pile poil au moment où il ne faut pas la dire…
    Les conseillers sont là pour éviter ce genre de gaffe.
    Hélas, il semblerait bien qu’il ne les écoute pas…

    Aimé par 1 personne

  2. 3

    roijoyeux said,

    en tous cas, merci pour l’explication !!

    Aimé par 1 personne

  3. 5

    Effectivement, je n’avais pas fait le lien avec l’humiliation de l’Allemagne au sortir de la grande guerre. Après je reste d’accord avec le commentaire de « le goût des autres ».

    Aimé par 1 personne

  4. 7

    Il vaudrait mieux ne pas humilier la Russie. Je ne comprends pas pour on frôle un tel danger.

    Aimé par 1 personne

  5. 9

    It’s an interesting analogy, but the biggest problem with the Treaty of Versailles was that financial reparations created poverty and economic hardship in Germany, especially combined with the stock market crash of 1929. Such a scenario seems very unlikely today. With oil and gas prices very high, most Russians aren’t suffering economically. The Russian army will likely « win » the war of attrition in the Donbas. So Macron’s concern about humiliating Russia seems almost ridiculous.

    Aimé par 1 personne

    • 10

      clodoweg said,

      Yes, Macron’s idea presupposes a defeat of Russia on the ground. It’s bold but not impossible. But a complete defeat and, therefore, a humiliation of Russia is impossible, Russia possessing atomic weapons. hence the idea that Russia should not be defeated to the point that it feels compelled to use the bomb.

      Aimé par 1 personne


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :