Archive for juin, 2022

Insomnie

Souvent il m’arrive d’avoir des insomnies.
Je n’arrive pas à m’endormir ; Ce sont des insomnies anxiogèniques.
C’est le cas ce soir, je me suis couché à minuit vingt et il est quatre heures du matin.
J’avais pourtant pris deux gélules de benzodiaszépines mais elle n’ont eu aucun effet.
J’ai passé tout ce temps à me tourner et me retourner dans mon lit et j’ai fini par me lever et ouvrir l’ordinateur.
Quand il fait chaud la nuit, je sors dans le jardin pour profiter du silence et, parfois surprendre le cri d’une petite chouette qui loge dans un cèdre voisin.
Mais, cette nuit, la température est peu propice (16°) et je préfère fumer un cigarillo sur le canapé.
Et puis…tiens, je vais me faire un café!
Bon, boire un café quand on ne peut pas dormir ce n’est sans doute pas la meilleure manière de provoquer le sommeil mais le café ne produit son effet qu’au bout de cinq heures.

J’ai tout mon temps devant moi.
J’ai fini mon dernier bouquin que Sylvère m’avait offert : « La gauche réfractaire » de Michel Onfray et Eric Naulleau.
Un essai sous forme épistolaire contre les ridicules de la gauche « Wokiste », de la « cancel culture » et de ces nouvelles modes universitaires.
Certes, je suis d’accord avec bien des choses qui y sont dites mais je n’aime pas trop les pamphlets, a force de voir les auteurs énumérer toutes les âneries de leurs adversaires on a envie de leur demander :
« Et vous… quelle est la plus grosse connerie que vous ayez jamais dite ? »
Le pire c’est quand la morale s’y mêle.
Mais bon, on peut au moins constater que les deux ont un joli talent d’écriture.
Mais ce n’est pas le genre de livre qu’on lit pour s’endormir, je vais plutôt essayer la télévision.

Comments (5) »

« Il ne faut pas humilier la Russie »

binary comment

Voilà, c’est la canicule de juin, celle qui arrive depuis deux ans en avance sur la constellation du grand chien.
comme illustration de cette note j’ai pris deux photos de la clématite Niobé.
Je l’ai plantée dans un endroit peu propice, trop ombragé, mais pourtant elle pousse bravement et fleurit de plus en plus chaque année.
Cela fait quelques jours que je ne me suis pas approché de l’ordi, je n’avais rien de positif à dire mais aujourd’hui je voudrais parler d’une phrase de notre président qui a fait scandale en Ukraine et dans l’Europe entière : « il ne faut pas humilier la Russie ».
En tant que Français cette phrase me renvoie à un épisode précis de notre propre histoire, épisode auquel les autres pays n’ont certainement pas pensé.
Je crois que le président avait en tête le traité de Versailles qui a été signé à la fin de la guerre 14-18.
il est admis maintenant que ce traité « humiliait » l’Allemagne et portait en lui le germe de la seconde guerre mondiale.
Je suppose que le président voulait dire qu’une fois l’Ukraine victorieuse de la Russie, il ne faudrait pas imposer à cette dernière un traité qui porte en lui le germe d’une prochaine guerre.
Cela me parait difficile vu ce qu’est actuellement la Russie mais on peut toujours espérer.
Evidemment il est difficile qu’un européen, autre qu’un français, aie ces références en tête et surtout pas un Ukrainien, d’où le fait que cette affirmation ait été mal prise.
Je pense qu’il s’agit d’un malentendu qui devrait se dissiper bien que cette affirmation du président ait été maladroite.

binary comment

Comments (10) »

%d blogueurs aiment cette page :