Archive for février, 2022

Jaune et bleu

Ce petit narcisse nain dont j’ai oublié le nom est le premier à fleurir, parsemant le jardin de petites taches jaunes.
Les narcisses de plus grande taille ne vont pas tarder à l’imiter, ils sont déjà en boutons.
Je trouve que, dans les couleurs de ce début de printemps il y a beaucoup de jaune.
Heureusement, les omphalodes (omphalode verna) aussi appelées ‘les yeux de la reine » (il s’agit de Marie Antoinette) commencent à pousser leurs petites gouttes bleues parmi les feuillages des tulipes lilac wonder.
Je m’aperçois que les couleurs des deux fleurs que j’ai décidé de montrer dans cette note reproduisent les couleurs de drapeau de l’Ukraine.
C’est involontaire, j’avais pris les photos avant l’Invasion.
Il n’en reste pas moins que j’en fait un hommage à ce malheureux pays agressé par un prédateur.
Les réponses du Monde Libre à cette agression me semblent se limiter, pour le moment à des rodomontades.
Une réponse efficace serait de décréter l’embargo sur le gaz et le pétrole russe mais, en Europe l’Allemagne et l’Italie sont trop dépendantes du gaz russe et fermer le robinet ferait monter les prix de l’énergie.
On voit là une des conséquences négatives de la Mondialisation.
Les échanges commerciaux dessinent autour de Monde un réseau de pays interdépendants.
Mais quand un assassin s’insinue dans le réseau le reste des pays se trouvent embarrassés et n’ont généralement pas le courage de prendre des mesures qui seraient trop coûteuses pour eux.
Il ne reste plus qu’à espérer que le peuple ukrainien pourra résister et que son pays devienne, pour les russes, un nouvel Afghanistan.

 

 

 

 

 

Comments (2) »

Un clin d’œil du printemps

Quoi déjà ? Nous ne sommes qu’à la mi-février et ces crocus blancs et jaunes sont déjà en fleurs.
C’est un clin d’œil du printemps mais s’il s’annonce précoce ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour tout le monde et principalement pour les arboriculteurs.
Si les fleurs s’ouvrent trop tôt et que survient une gelée tardive, la récolte de fruits sera perdue.
Cet hivers a été plus rude que les précédents, le tiges du grand volubilis ont gelé ainsi que celles du fuchsia de Richard alors que ce n’était pas arrivé l »année dernière.
J’ai transplanté une tige de fuchsia qui s’était naturellement marcottée j’espère qu’elle aura eu le temps de s’enraciner avant que sa tige externe ne gèle.
Au fond, peu importe, le printemps fournira assez de fleurs pour produire l’émerveillement annuel.

Dommage que les hommes n’aient qu’un seul printemps et que leur hiver ne comporte pas de réveil.
Il faudrait profiter davantage de sa jeunesse comme nous y invitait la réthorique galante du Grand Siècle.
                               « Aimez, profitez, profitez du temps
                                Jeunesse charmante rendez vos désirs contents. »

https://youtu.be/vDu1EE7Nz9A

Bah…! rien ne sert de regretter, quoique, pour être honnête, j’aurais préféré avoir plus de remords et moins de regrets.
Je ne suis pas nostalgique de ma jeunesse, elle ne fut pas très heureuse et mon âge mûr fut bien plus agréable.
J’ai aimé mon travail, j’ai aimé (et j’aime toujours) mes enfant, j’ai aimé mon épouse, quoique sans doute pas assez bien et j’ai aimé mes jardins.
Somme toute, le bilan est acceptable même s’il n’est pas très brillant.

Comments (2) »

Complotistes

Les premières hellébores blanches se sont décidées à s’épanouir.
C’est le premier signe, le premier espoir du retour du printemps.
Et, de l’espoir, il nous en faut en ce moment !
Je regarde à la télévision les convois de voitures se dirigeant vers Paris et Bruxelles pour protester contre les obligations sanitaires et qui se dénomment eux-mêmes « convois de la Liberté » a l’imitation des convois de camionneurs canadiens qui bloquent le centre d’Ottawa.
Les reporters des chaines d’information interviewent quelques-uns des manifestants qui énoncent aux micros tendus des théories complotistes délirantes sur la Pandémie et les vaccins.
J’ai vu aussi qu’un essayiste avait écrit un livre pou expliquer que le complotisme était une religion.
Je veux bien le croire, comme l’a écrit Laurent Genefort qui est l’un de mes auteurs de Science Fiction préféré :

« La raison est futile parce que la Vérité s’impose d’elle même,
pire, la raison est nocive car elle laisse entendre que la Vérité pourrait ne pas être Complète. »

 

Bon, je sais que dans leurs micros-trottoir les chaines d’info ont tendance à sélectionner les opinions les plus extrémistes parce que c’est ce qui frappe les téléspectateurs et que quelques interviews isolées ne peuvent rendre l’expression de l’ensemble des opinions à l’intérieur d’un groupe donné.
Mais tout de même, je me demande si une souffrance ou une angoisse n’ont pas besoin pour se transformer en action de révolte concrète l’ajout d’une croyance transcendantale qui vient justifier l’action, même si cette croyance est stupide.
Après tout, les acteurs des luttes sociales du milieu du siècle dernier se battaient pour des objectifs concrets mais ils croyaient au Communisme et l’idée qu’ils se faisaient de l’URSS n’était pas plus proche de la réalité que celle que les complotistes modernes se font de la situation sanitaire.
Dans nos pays, ces croyances sont calquées sur le Monothéisme avec, de préférence la présence d’un Grand Satan : Le Capitalisme pour les communistes de ma génération, Big Pharma ou le complot judéo-américain pour les complotistes.
Est-il nécessaire que de telles croyances se répandent dans les groupes sociaux qui souffrent le plus pour qu’ils sortent de l’anomie et se décident à se lever pour se défendre ?
Je me dis que, malheureusement c’est possible.

Ah et, en plus des hellébores il y a aussi les premières violettes.
j’allais les oublier !

Comments (2) »

Paphiopedilum

Paphiopedilum c’est le nom compliqué de ce genre d’orchidée, pour les profanes c’est un sabot de Vénus.
Je l’ai achetée au supermarché où il est rare de voir en vente des orchidées de ce genre.
J’espère que je vais pouvoir la conserver et la faire refleurir même si la pousse vendue me parait bien fragile.
Après tout je possède un autre sabot de Vénus qui refleurit bravement tous les ans et qui va me faire trois fleurs cette année.
A part cela il ne me reste qu’à attendre le printemps en évitant autant que possible de regarder la télévision.
Les chaines d’information tournent en boucle sur la prochaine élection présidentielle
J’ai l’impression de regarder ue émission de téléréalité.
Les candidats se battent pour un fauteuil qui doit être confortable mais qui ne leur donnera d’autre pouvoir que d’emmerder telle ou telle catégorie de la population.
Dont la mienne (les retraités) en particulier.
Vu qu’aucun des candidats pour qui je pourrais voter n’a de chance de gagner le pompon, le problème du vote utile ne se pose pas à moi.
Je peux voter en fonction de la tête du candidat ou de son costume ou de n’importe quelle raison futile.
De toute façons, au second tour je voterai blanc comme un pétale de paphiopedilum.

photo paphiopedilum fev 2022 (5)

Comments (4) »

%d blogueurs aiment cette page :