Archive for mai, 2021

Le mois des roses (2)

photo rose de mai mai 202 copie 1

Le mois de Mai c’est le mois des roses, elles fleurissent toutes en même temps.
Il serait difficile de trouver une note pour chacune alors de vais passer une revue.

photo rose de mai mai 202 copie 2

Je profite de les contempler car hier j’ai subi une opération de la cataracte
C’est le genre d’opération qui ne semble pas poser de problème au chirurgien qui laisse entendre qu’il pourrait la réaliser avec une main attachée dans le dos.

photo rose de mai mai 202 copie 3

Moi qui ai subi quelques opérations dans ma vie, je peux dire que je n’ai jamais eu peur de la chirurgie.
Mais pour cette opération-ci j’avais peur.
Sans doute parce qu’elle portait sur l’œil dont on devait dissoudre le cristallin pour le remplacer par une lentille el plastique.
Je m’imaginais, puisqu’elle était réalisée sous anesthésie locale, qu’on pouvait voir le bistouri s’approcher de l’œil et cette image me terrifiait.

photo rose de mai mai 202 copie 4

Bizarrement dès que j’ai été pris en main par les infirmières, la terreur a disparu.

Alors, puisque mon œil est resté ouvert pendant l’opération qu’est-ce que j’ai vu ?

photo rose de mai mai 202 copie 5

Des taches.
Des taches de couleur, tantôt sombres tantôt claires.
Des taches grises, jaunes, roses surtout rose, beaucoup de rose.
Un peu comme lorsque l’on regarde des pétales de roses en gros plan mais très floues.

photo rose de mai mai 202 copie 6

Peut-être le chirurgien avait-il un instrument rose.
J’ai aussi senti que l’on versait des liquides dans mon œil mais je n’ai ressenti aucune douleur ( encore heureux !)

photo rose de mai mai 202 copie 7

L’opération a duré une dizaine de minutes et je me suis retrouvé dans un fauteuil, un peu vaseux (injection d’un calmant) à attendre le taxi qui devait me ramener chez moi (interdiction de conduire soi-même après une anesthésie, en cas d’accident la clinique serait responsable !)

photo rose de mai mai 202 copie 9

Bon, je n’ai pas l’impression que ma vue se soit beaucoup améliorée mais, au moins je peux contempler mes roses.
Allons pour fêter tout de même cette opération une chanson de Françoise Hardy interprétée par Natacha Atlas sur le thème éternel de la brièveté des roses.

https://youtu.be/1H5ztwWXLzk

photo rose de mai mai 202 copie 8

Comments (17) »

Un café en terrasse

photo pivoine rose mai 20 copie 1

Il pleuvait.
Pourtant, moi aussi, je voulais profiter de la fête du déconfinement et aller ,enfin, prendre un café en terrasse.
Le premier établissement auquel je suis allé avait sa terrasse pleine.
Mais pleine à un point que je n’aurais pu imaginer.
Sous la bâche qui les protégeais de la pluie les clients étaient agglutinés en paquet, en grappes, sans masques et, bien sûr, sans gestes barrières dans la joie de la liberté retrouvée.
Si j’avais été un virus, je n’aurais pu m’empêcher de vouloir participer à la fête et de profiter de l’occasion pour me répandre dans ce biotope visiblement conçu juste pour moi.
Je suis parti chercher une autre terrasse dans un troquet plus prés de chez moi.
Là, j’ai pu trouver une table.
La seule qui soit abritée de la pluie qui dégoulinait le long des parasols.
Et là, j’ai commandé un café comme au bon vieux temps.
Je l’ai consommé lentement, profitant de chaque gorgée, contemplant le paysage noyé de pluie et écoutant d’une oreille distraite la conversation des voisins qui parlaient boulot.
Cette situation, autrefois si banale, me remplissait d’une allégresse tout à fait inconnue.
Mon café terminé j’ai allumé un cigarillo et après l’avoir fini, je suis rentré à la maison l’esprit léger.

photo pivoine blanche mai copie 2

Comments (2) »

Mélancolie de Mai

photo anemone de caen mai copie

A l’automne, j’ai planté tout un sachet de bulbes d’anémones de caen et une seule a fleuri.
Peut-être se réveilleront  elles l’an prochain. Le jardin est une école de patience.
Encore que je sois de moins en moins patient car, à mon âge, je ne sais pas combien de temps il me reste à profiter du jardin.
En attendant et faute d’anémones je peux contemmnpler la floraison des géraniums violets.
Il m’a fallu du temps pour leur trouver des emplacements où ils puissent de plaire sans être étouffés par les touffes de vivaces voisines.

photo geranium violet mai copie

La pluie qui forme comme des larmes sur les pétales m’incite à des pensées mélancoliques.
Ce jardin ne durera qu’autant que je durerai.

Après ma mort, Sylvère, si nous étions encore ensemble à ce moment là, ne saura pas s’occuper du jardin qui ne l’intéresse que modérément (à part les roses).
Mes enfant vendront la maison dont ils n’auront que faire et le nouveau propriétaire en fera ce qu’il voudra.
Ce ne sont que des réflexions imaginaires car, à ce moment là, je ne me soucierai plus du jardin.

photo geranium violet mai copie 3

Ce sont, sans doute des réflexions futiles mais j’éprouve une certaine mélancolie à l’idée de ne rien laisser derrière moi, sauf, au mieux, quelques souvenirs.
A mon âge, j’ai vu mourir presque toute ma famille qui, de toutes façons n’a jamais formé une famille soudée malgré l’ascendance italienne de ma mère.
Ma belle-sœur et moi sommes les derniers de notre génération, des « boomers » comme disent les écologistes locaux qui nous voient comme des ennemis.
Allons, voilà, des pensées bien sombres et peu en accorde avec la splendeur florale de ce joli moide mai.

Un dernier géranium pour terminer cette note sur une vision plus gaie.

photo geranium rose mai 2 copie

Comments (10) »

L’Aspergette

photo aspergette mai 2021 copie 1

Bon, c’est une fleur qui n’a rien de spectaculaire, une aspergette que j’ai ramassée dans une forêt.
L’intérêt de cette fleur est qu’elle avait disparu du jardin depuis plusieurs années et qu’elle refleurit comme à l’improviste.
Je suppose que le bulbe originel est mort mais que, ce faisant, il a produit un nouveau bulbe qui a mis une certain temps pour pouvoir produire à son tour une fleur.
voilà les merveilles discrètes que l’on peut observer dans un jardin.
Cela repose un peu du bruit et de la fureur du monde extérieur.
A propos de bruit et de fureur, les chaines d’information nous abreuvent d’images du nouveau conflit israélo-palestinien.
Sept morts du côté israélien et une centaine du côté palestinien.
C’est la proportion ordinaire dans ce genre d’occasion et je suis désolé pour les uns comme pour les autres.
Mes sympathies vont aux palestiniens mais je dois bien reconnaitre que le Hamas et l’autorité palestinienne ne valent pas plus cher que le gouvernement israélien. Les uns comme les autres sont en difficultés électorale chacun dans leur pays et il n’y a rien de tel qu’une bonne petite guerre pour remobiliser les électorats.
A mon niveau je ne peux pas faire grand chose sinon dédier cette petite fleur sauvage aux morts des deux côtés, actuels et à venir.

Leave a comment »

Des ancolies pour le brigadier

photo ancolie mai 2021 (4 copie

Les ancolies sont parmi mes fleurs préférées et elles sont en fleurs en ce moment.
Est-ce parce que leur nom rime avec mélancolie ? j’ai décidé d’offrir toutes celles qui sont en ce moment fleuries au brigadier Eric Masson, policier tué, semble-t-il au moment d’une intervention sur une transaction de drogue.

brigadier Eric Masson

Je ne peux pas me déplacer pour aller déposer un bouquet à Avignon alors je le fais sur mon blog.
Ce n’est pas souvent (mais ça arrive) que je suis attristé par la mort d’un policier mais là, je trouve que c’est une pitié de voir mourir un si joli garçon.

Evidemment les chaines d’info sont en émoi, interview de parents, d’amis de voisins, de témoins qui n’ont rien vu, de camarades de classe et farandole de syndicalistes policiers sans oublier les politiciens les plus répugnants soucieux d’utiliser ce drame pour gagner quelques vois aux élections prochaines.
Bref, la routine dans ce genre de circonstances

Le ministre de l’Intérieur ( de la police) a parlé de guerre aux trafiquants de drogue (ici du banal cannabis).
Evidemment, il ne s’agit là, pour lui, que d’une formule rhétorique ( une métaphore) mais, pour une fois, j’ai trouvé qu’il tombait involontairement juste.

photo ancolie mai 2021 copie 2

En effet après la destruction de la police de proximité par une ancien ministre de l’Intérieur malencontreusement devenu Président, La Police et la Gendarmerie se retrouvent dans la situation d’une armée d’occupation.
Et il semble bien que, depuis lors, les occupés se soient largement armés.

photo ancolie mai 2021 (1 copie

Evidemment encore, les policiers demandent une justice impitoyable des peines plus lourdes et incompressibles et davantage de places de prison.
C’est tout ce qu’un policier est capable d’imaginer pour résoudre les problèmes que rencontre la police, là aussi c’est la routine.

photo ancolie mai 2021 (2 copie

Il me semble pourtant que la situation mériterait une analyse plus fine et des solutions moins simplistes, mais je ne suis ni policier ni ministre de l’Intérieur.

photo ancolie mai 2021 (9 copie

En attendant, mes ancolies ne consoleront pas d’une vie perdue à jamais, elle n’accompagneront que ma propre tristesse de penser à la mort d’un si joli garçon.

photo ancolie mai 2021 (7 copie

Comments (1) »

La fête de Jeanne

photo camassia bleu avr 2 copie

La floraison des camassias bleus s’allie aux élégantes ombrelles de l’ail triquetrum.
Ce sont les dernières floraisons d’avril avant l’explosion du mois de mai.
Déjà les premiers boutons de roses laissent entrevoir la couleur de leurs pétales et, dernier signe encourageant, il s’est mis à pleuvoir.
Une bonne petite pluie de printemps dont le jardin avait bien besoin.
le seul inconvénient c’est que la Météo a prévu que cela durerait une semaine.
Je sais; je sais, je ne suis jamais content.
Bien, en attendant que la pluie ait suffisamment ramolli le sol pour les plantations qui me restent à faire, je devrais passer le temps devant la télévision, mais je suis las des interminables discussions sur le Covid.
Ça fait tout de même un an que ça dure !
(Pas le Covid, les interminables discussions)
En ce moment le sujet est le déconfinement ; quand, où, pour qui, comment ?
A titre d’interlude (oui, je suis assez vieux pour me rappeler le petit train.), nous avons eu l’habituel dépôt de gerbe du Front National devant la statue de Jeanne d’Arc, figure du nationalisme, français dont c’est la fête aujourd’hui.
Du coup je me suis souvenu qu’on l’appelait « la Pucelle » pour mettre en avant sa virginité.
Je n’ai pas de raison particulière de douter de sa virginité mais je me suis quand même demandé quelle pouvait être sa sexualité.
Les chroniqueurs de l’époque disaient d’elle qu’elle aimait dormir en compagnie de jeunes filles et aussi qu’elle se plaisait en la compagnie des hommes d’armes.
Ajouté à son insistance à s’habiller de vêtements masculins j’en ai déduit que la Pucelle devait être une lesbienne assez masculine.
A l’époque ce genre n’existait pas dans les textes mais devait bien exister dans la réalité.
Voilà à quoi je rêvasse devant ma télé un jour de pluie de printemps.

Leave a comment »

%d blogueurs aiment cette page :