Revoir les enfants

Mardi dernier, les enfants et moi nous sommes retrouvée au restaurant pour fêter leurs deux anniversaires.
Celui de l’ainé, le 31 aout et celui du cadet que nous n’avions pu fêter le 13 juin.
J’ai serré mes fils dans mes bras au mépris de toutes les directives de distanciation sociale et je leur ai dit :
-« Je sais que, si l’un de vous deux me transmet le Covid, il se reprochera toute sa vie d’avoir tué son père et, comme je ne voudrais pas que cela arrive, je tiens à vous avertir dès maintenant que, quoi qu’il se passe, je ne vous en tiendrai pas pour responsables ! »
Il faut bien dire que c’est moi qui avait décidé de les serrer dans mes bras, cela m’avait tellement manqué !
Nous étions quatre à table car la copine de mon fils cadet, Julia, était aussi présente.
Cela m’a fait plaisir de la revoir, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps, elle et mon fils habitant dans des appartements différents.
La meilleure recette pour éviter les scènes de ménage.
Comme je laissais échapper quelques faibles plaintes sur le fait que Sylvère ( qui est d’une humeur massacrante) trouvait toujours à critiquer ce que je faisais pour lui et à se plaindre de ce que je ne faisait pas, l’ainé m’a dit  » Oui, en fait, tu ne vis pas avec un compagnon mais avec une belle-mère.  »
Petit scorpion !
Du coup, j’ai raconté le mot le lendemain à Sylvère qui n’a que très modérément apprécié.
Ah, il est vrai que pour fréquenter mes enfants chéris, il faut avoir le cuir épais car leur langue est souvent acide.
Le repas a été très agréable et je leur ai demandé s’ils accepteraient de venir prendre l’apéritif de temps en temps à la maison (une suggestion de ma voisine) ce qu’ils ont accepté.
Je pense donc que, Covid ou pas, je vais les revoir plus souvent.

16 Réponses so far »

  1. 1

    Msdedeng said,

    This is lovely; just goes to show the disruptions brought about by covid,I am glad you enjoyed your sons’ and Julia’s company.

    Aimé par 1 personne

  2. 4

    Good for you all, meeting and hugging and agreeing to share a drink from time to time.

    We visit each other. We eat at each other’s table but not in public. No touching, though! Only kisses blown from afar……..

    Hoping that you both, and yours continue well.

    Sarah

    Aimé par 2 personnes

    • 5

      clodoweg said,

      The hardest thing for me in this situation is not being able to hug those I love.
      Thank you for your kind comment Sarah.

      Aimé par 2 personnes

      • 6

        You may smile, Louis, to know that I am relieved at the no-hugging situation because I am emotionally an Anglo. I had my whole education in the UK and the British retain a physical distance between themselves which are not reflected in their words to each other. « My very dear Sarah », they will say……….but no touching!

        So I am relieved that people are standing a little away from me while we continue to talk and laught etc.

        The other day, visiting the Woodmere Museum for the first time since it re-opened, a member of the staff, a woman whom I know and like, touched my bare arm with her bare fingers. I nearly jumped to the moon not in delight but in dismayed shock that the touching routine is beginning again.

        It is all the fault of the English………

        Sarah

        Aimé par 1 personne

        • 7

          clodoweg said,

          I smile, Sarah, but with sympathy.
          I knew this « hidden dimension » of Anglo-Americans. I knew you shouldn’t touch them or be too close.
          These are unconscious cultural differences but it is good to know to avoid misunderstandings.

          Aimé par 2 personnes

  3. 8

    roijoyeux said,

    coool ! … mais attention de respecter les mesures barrières !!

    Aimé par 1 personne

  4. 11

    La famille, c’est important. Attention quand même.

    Aimé par 1 personne

  5. 13

    geraldhelios said,

    « La meilleure recette pour éviter les scènes de ménage » … Okay mais j’ai pas saisi tous les ingrédients ou alors ça doit dépendre des familles alors ? En tout cas, je suis heureux de ce repas avec tes enfants. En ce qui me concerne, après un sérieux cauchemar incluant des membres de ma famille paternelle à cause du fait que dans la vraie vie, mon père avait invité mon copain sauf que ceux qui étaient mal à l’aise me l’ont reproché après … enfin bref expérience à ne pas renouveler … j’ai quand même cherché à reprendre contact avec certains … même leur attitude fausse de gens qui ont oublié m’a rassuré mais tes fils sont des gens qui disent ce qu’ils pensent, je pense que c’est MIEUX.

    Aimé par 1 personne

  6. 15

    heure-bleue said,

    Je vois mes enfants, je les embrasse, je suis partie en vacances avec mes petites filles, faut dire qu’ils ont tous eu le Covid, alors pour l’instant, on se pense protègé.

    Aimé par 1 personne


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :