Le Toro de fuego


Les fuchsias de Richard n’auraient pas dû fleurir si tôt dans la saison.
L’hiver toute la partie aérienne gelait et, le temps de repousser, les fleurs n’apparaissaient pas avant la fin du mois d’août.
Mes ces deux dernières années il n’a pas gelé ou très faiblement et j’ai maintenant un buisson presque aussi beau que ceux que l’on peut voir sur la côte atlantique.
Ces fuchsias m’ont rappelé les vacances que je passais à Hendaye quand j’étais gamin au camp du comité d’entreprise se l’usine Alsthom ( Ma mère travaillait à l’usine).
Vers la fin de la saison il y avait toujours un bal sur la place centrale d’Hendaye. Un bal avec « toro de fuego ».
On y jouait beaucoup de pasodobles (c’était facile à danser) des chansons comme « si vas a Calatayud » ou « el gato montes », ce genre de choses..
C’était alors une musique populaire au dernier degré.

Le « toro de fuego » c’est un châssis en bois en forme de taureau, peint en noir, assez léger pour pouvoir être porté par un seul homme.
Tout au long de son dos sont fixés des pièces de feu d’artifice.
Un peu avant la fin du bal, on allume les pièces d’artifice et le toro, flamboyant d’étincelles, fonce dans la foule !
Les filles poussent des hurlements de terreur et se jettent dans les bras de leurs cavaliers ( ce qui m’a toujours paru être le but caché de la manœuvre).
Le toro parcourt la piste de danse tant que durent les feux d’artifice et puis le bal reprend, en général avec un slow pour que l’assistance puisse se remettre de ses émotions.
je ne sais pas si, avec tous les principes de précautions qui trainent, ce genre de divertissement est encore pratiqué.
Je précise que je n’avais jamais de cavalière et que personne ne s’est jamais jeté dans mes bras.
Il n’empêche, je me suis souvenu du « toro de fuego » avec une certaine nostalgie.

3 Réponses so far »

  1. 1

    roijoyeux said,

    j’ai vu un toro de fuego aux Baléares moi quand j’étais petit avec mère et frère pendant des vacances de Pâques, mais je ne me souviens pas de filles qui cirent ni qu’elles se jetaient sur des garçons …

    J'aime


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :