Racisme en France

Il ne faudrait pas ceroire qu’il n’y a que des fleurs dans un jardin.
Même au Paradis il y avait des bestiolles.
Mon jardin ne fait pas exception.
Aprés le ballet des abeilles et des piérides au mois de Mai, on peut apercevoir, au début le l’été des bestiolles un peu moins habituelles.
Pour cette note ce sera donc d’abord un œudémère noble, un petit coléoptère aussi clinquant qu’une cétoine mais un peu moins fréquent, puis une pisaure admirable dans une position typique de cette petite araignée ( je ne sais ce qu’elle a bien pu faire pour mériter un nom pareil !) et enfin, un tircis plus banal mais que je suis toujours heureux de revoir dans le jardin.

Dans la continuité de ma note précédente, je vais parler du « Racisme » dans la population en général.
Evidemment, le « Racisme » est d’une grande laideur morale mais ce qui me dérange le plus c’est son insondable Bêtise.
Et, encore plus, le fait que cette Bêtise soit encore présente aujourd’hui.
Je m’étais imaginé, il y a quelques années que la mort d’un Catholiscisme abrutissant ainsi que celle des idéologies aliènantes qui lui étaient opposées ( Communisme, Nationalisme, Socialisme, Gaullisme etc etc…) allait inaugurer une ère d’épanouissement de l’Intelligence.

A la place nous avons eu une explosion de la consommation d’anxiolytiques et d’anti-dépresseurs !
Et le « Racisme » est toujours là.
Certes, un groupe social ne peut se penser, en tant que tel, que par opposition à un autre groupe contre lequel il lutte (voir la fameuse ‘Lutte des Classes » inventée par les français mais il existe nombre d’autres exemples), voire à plusieurs groupes, voire même au Monde Entier.
Le « Racisme » des français est-il donc une réaction à l’invitation qui leur est faite de se dissoudre dans un groupe imaginaire : les Européens ?
D’un point de vue social, d’autre part, si l’on cesse d’espèrer une ascention sociale pour soi ou ses enfants, il reste, pour ne pas perdre toute estime de soi à se juger, au moins, supérieur à d’autres gens.
N’avoir personne en dessous de soi, sur qui cracher, est vraiment le fin fond de la misère sociale.
Pourtant, jusqu’à présent, les français semblaient peu sensibles à la couleur de peau.
En témoigne le taux de mariages mixtes qui est le plus élevé d’Europe ( et pas qu’un peu ! ), les français étant, à cet égard l’exact inverse des Américains.
Alors que nous est-il arrivé ?

4 Réponses so far »

  1. 1

    Is it perhaps the case that in France racism is correlated with economic or socio-economic class.

    In the US, racism is generalized: everyone seems to have issues with the African-American and now the Hispanic population. As you note, intermarriage is quite rare.

    In France, however, do you think that the ‘higher’ a person’s class, the more issues s/he has with the non-white French population.

    Also, it has to be said that the French have not done their complete homework on the business of their colonies. In what state did they leave them, really, that they can be so proud, to this day of their ‘mission civilatrice’. What exactly is the source of BHL’s wealth, after all?

    Sarah

    J'aime

    • 2

      clodoweg said,

      in France racism is correlated with the socio-economic class but also with the level of education, so that the higher educations are not particularly racist.
      They despise all those who are below them included blacks.

      As for the colonial history of France, the French state hates anything that might look like a criticism of its action, including the Code Noir.
      This is why the French did not make a critical return to their own colonial history.
      But, in the wake of the American protests, black people in France are reminding them vigorously.

      J'aime

  2. 3

    Ce qui est particulier aux États-Unis, c’est cette notion de communautés. Une conception qui semble partagée par toutes les classes sociales américaine. Cela doit sûrement remonter aux communautés religieuses de leurs 13 premières premières colonies.

    J'aime

    • 4

      clodoweg said,

      Tiens, je n’y avais pas pensé !
      C’est vraisemblable en effet.
      Cela explique aussi peut-être pourquoi le concept parait si idiot quand on l’applique à ce qui se passe en France.

      J'aime


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :