Archive for juin, 2020

Un petit gâteau sec

C’est le temps des hydrangées.
La première photo est celle d’une que j’ai achetée l’année dernière en croyant qu’elle était bleue.
Constatant que ce n’était pas le cas, je l’ai mise dans un grand pot plein de terre de bruyère.
Résultat : elle est toujours rose.
C’est rageant mais, bon… elle est jolie quand même.
Le café où je vais parfois dans la ville voisine offrait avec le café un petit gâteau sec.
Je le mangeais rarement mais j’aimais l’émietter pour le bénéfice des moineaux et des pigeons.
(oui, je sais… C’est interdit !)
Hier, un pigeon s’est approché à pas comptés de ma table.
J’ai jeté un coup d’œil à ma tasse… Plus de gâteau sec !
Le patron essaye d’encaisser le confinement en faisant de petites économies.
J’espère qu’il n’en a pas fait autant sur les salaires des serveurs.
Je me suis excusé auprès du pigeon.

Comments (2) »

Racisme en France

Il ne faudrait pas ceroire qu’il n’y a que des fleurs dans un jardin.
Même au Paradis il y avait des bestiolles.
Mon jardin ne fait pas exception.
Aprés le ballet des abeilles et des piérides au mois de Mai, on peut apercevoir, au début le l’été des bestiolles un peu moins habituelles.
Pour cette note ce sera donc d’abord un œudémère noble, un petit coléoptère aussi clinquant qu’une cétoine mais un peu moins fréquent, puis une pisaure admirable dans une position typique de cette petite araignée ( je ne sais ce qu’elle a bien pu faire pour mériter un nom pareil !) et enfin, un tircis plus banal mais que je suis toujours heureux de revoir dans le jardin.

Dans la continuité de ma note précédente, je vais parler du « Racisme » dans la population en général.
Evidemment, le « Racisme » est d’une grande laideur morale mais ce qui me dérange le plus c’est son insondable Bêtise.
Et, encore plus, le fait que cette Bêtise soit encore présente aujourd’hui.
Je m’étais imaginé, il y a quelques années que la mort d’un Catholiscisme abrutissant ainsi que celle des idéologies aliènantes qui lui étaient opposées ( Communisme, Nationalisme, Socialisme, Gaullisme etc etc…) allait inaugurer une ère d’épanouissement de l’Intelligence.

A la place nous avons eu une explosion de la consommation d’anxiolytiques et d’anti-dépresseurs !
Et le « Racisme » est toujours là.
Certes, un groupe social ne peut se penser, en tant que tel, que par opposition à un autre groupe contre lequel il lutte (voir la fameuse ‘Lutte des Classes » inventée par les français mais il existe nombre d’autres exemples), voire à plusieurs groupes, voire même au Monde Entier.
Le « Racisme » des français est-il donc une réaction à l’invitation qui leur est faite de se dissoudre dans un groupe imaginaire : les Européens ?
D’un point de vue social, d’autre part, si l’on cesse d’espèrer une ascention sociale pour soi ou ses enfants, il reste, pour ne pas perdre toute estime de soi à se juger, au moins, supérieur à d’autres gens.
N’avoir personne en dessous de soi, sur qui cracher, est vraiment le fin fond de la misère sociale.
Pourtant, jusqu’à présent, les français semblaient peu sensibles à la couleur de peau.
En témoigne le taux de mariages mixtes qui est le plus élevé d’Europe ( et pas qu’un peu ! ), les français étant, à cet égard l’exact inverse des Américains.
Alors que nous est-il arrivé ?

Comments (4) »

Police raciste

La molène blattaire (verbascum blattaria) est une plante des terrains vagues.
Je lui trouve un port élégant, comme tous les verbascums et c’est pour cela que je l’ai ramenée au jardin.
Evidemment, comme c’est une sauvage, on ne sait jamais à quel endroit elle va pousser.
Il faut aimer les surprises.
J’ai mis du temps à revenir sur le blog.
Mis à part le temps passé à faire la lessive de Sylvère, je restais vautré devant la télévision contemplant d’un oeil dépressif les polémiques sur les violences policières et le racisme de la Police.
Des images de manifestations et une farandole de syndicalistes policiers, toujours reçus avec déférence par les présentateurs des chaines d’informations.
Sans parler de l’intervention du chef de l’Etat qui a parlé, parait-il, de communautarisme et de séparatisme (?) à propos des manifestants.
(Je n’ai pas regardé l’allocution présidentielle, le cœur m’aura manqué
Bon, revenons aux fondamentaux :
– Y a-t-il des « racistes » parmi les policiers ?
– Oui, évidemment, au moins autant que dans le reste de la population. le contraire serait invraisemblable.
(Je met « raciste » entre guillemets car il n’y a aucun rapport entre ce comportement rampant et les théories raciales de la fin du XIXème et du début du XXème siècles, les « racistes » populaires ne sont pas assez cultivés pour les connaitre.)
– Mais y a-t-il davantage de « racistes » dans la police que dans le reste de la population ?
-Oui c’est probable : Les policiers sont la seule Catégorie Socio-Professionnelle (CSP) a voter à plus de 50% pour le Rassemblement National (Front National dédiabolisé).
(Si l’on fouille un peu dans les chiffres on constate que le taux est de 68% pour les hommes du rang et 37% pour les cadres, ce qui corresponds à l’intuition qu’on peut avoir, les cadres étant censés être plus éduqués)
Le gouvernement qui proclame que le racisme est inacceptable en République, se retrouve en fait otage de sa propre police car c’est elle qui le protège.
– Dans ces conditions on ne voit pas très bien comment il pourrait faire pour améliorer la situation.

Cette note est bien assez longue, je reviendrais peut-être plus tard sur le sujet.

Comments (1) »

Interlude

Je viens de passer un moment pénible ; Ce qui explique pourquoi je ne me suis pas connecté pendant quelques jours.Mais je ne veux pas abandonner ce blog trop longtemps.
il y a lontemps que je blogue, j’ai commencé en 2003.
17 ans, ca fait un bail.
Je ne sais plus qui a dit qu’un écrivain ne devait plus écrire aprés 70 ans et je pense qu’il y a du vrai là dedans.
L’esprit fatigue, les mots viennent plus difficilement, bref, le niveau baisse.
De par le monde, quelques personnes continuent de s’abonner à ce blog.
Comme il s’agit de non-francophones, je suppose qu’ils sont plus intéressés par les photos que par les textes que je publie et je les comprends: Ce qu’il y a sur ce blog n’intéresse généralement que moi.
Et encore…
Mais, étrangement, je n’arrive pas à arrêter.
C’est autre chose qu’une habitude.
Peut-être une sorte de rituel, je ne sais pas trop.
Bon, pour ce qui est des dernières nouvelles : Sylvère est rentré à la maison.
Il va un peu mieux mais guère.
Pour l »instant il aurait une phlébite traitée par une piqure quotidienne, ce qui le met de trés mauvaise humeur, il est phobique des piqures, on lui en a tant fait…
Enfin, il arrive à marcher un peu.
L’opération qu’il a subie est de la haute voltige chirurgicale et le chirurgien avait l’air trés content de lui.
Mais les séquelles sont lourdement handicapantes et il n’a pas l’air de trop s’en soucier.

Pour les amateurs de photos de fleurs, la première de la note est un ail jaune fleurissant pour la première fois dans le jardin et la dernière est un sicyrinchium ou bermudienne qui envahit paresseusement tout le jardin.
C’est une plante produisant beaucoup de graines,souvent utilisée pour garnir les talus.

Comments (17) »