La clinique déconfinée … mais pas trop.

n
Les pivoines blanches ont fait, cette année d’énormes boules de pétales chiffonnés.
On dirait de la crème Chantilly.

Cela fait maintenant une semaine que Sylvère est à la clinique.
Il a un peu repris des couleurs.
En fait, il semble qu’il faisait une septicémie.
Il a bien failli y passer mais, maintenant il recommence à se nourrir.
Je vais le voir en début d’après-midi.
Un quart d’heure de queue en plein soleil pour entrer à la clinique ou on vous fait laver les mains au gel hydroalcoolique et où l’on vous donne un masque.
Porter ce genre de masque chirurgical ne doit être agréable en aucune occasion mais avec les températures actuelles c’est carrément infernal.
Parmi les gestes-barrière recommandés il faut éviter de se toucher le visage

Pas de chance, dès que j’ai mis le masque, le nez commence à me démanger !
Pas toucher !!!
En plus d’être pénibles à porter, ces masques chirurgicaux sont particulièrement laids.
J’en voudrais un avec des paillettes.
Où donc Mikael Jackson faisait-il faire les siens ?
Une fois entré, je vais emprunter un fauteuil roulant ( je laisse ma carte d’identité en échange) et je monte à l’étage où réside Sylvère.
Après transfert dans le fauteuil je redescend Sylvère au res de chaussée pour qu’il puisse enfin fumer.
Il n’y a aucun endroit où je puisse m’assoir et donc je m’assieds par terre, sur les dalles du hall à côté du fauteuil roulant.
C’est assez inconfortable.
Ils pourraient installer un banc mais c’est l’endroit où les gens se retrouvent pour fumer et la philosophie hygiéniste de l’état veut que les fumeurs ne puissent fumer que dans le plus grand inconfort possible.
C’est à mon tour de contempler les gens qui font la queue en plein soleil.

7 Réponses so far »

  1. 1

    These vignettes are instructive, Louis.

    In general, one is so much in one’s own reality that one cannot imagine what wearing a medical mask does for a person visiting another person in a clinic.

    I can see the cigarette tip burning bright. But that is because I miss it and love it. I have been recently titillated by the idea that it was not the cigarette that (wo)men like but the striking of the match, the lighting of a fire and the setting of a controlled fire to the cigarette end. Atavistic pleasure, it is believed.

    But the truth is I envy the fact that both of you indulge in this. Still.

    Will be thinking of the both of you while these elaborate routines continue! Sarah

    • 2

      clodoweg said,

      Smoking is, in itself, a violation of the rules of confinement since you cannot smoke with a mask.
      A funny detail: In France a law forbids masking your face in public places.
      The intention was to ban Islamic clothing, but it could not be said frankly because the law would have been discriminatory.
      This is the hypocrisy of a state caught in its own trap.

  2. 3

    Je vous souhaite tout le meilleur, à toi et à ton ami.

  3. 5

    heure-bleue said,

    Tu es sûr que cette clinique est au top ?

  4. 7

    Sara said,

    nice article


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :