Les Mots Bleus

J’ai appris, il y a quelques jours, que le chanteur Christophe (74 ans) venait d’être admis en réanimation pour cause de Coronavirus.
Son état est grave mais stable.
Je lui souhaite de s’en sortir.
Je n’ai jamais été un grand fan de Christophe dont je trouvais jolies les mélodies et nunuches les paroles.
« Les mots bleus » est peut-être sa chanson la moins nunuche.
Mais si j’en parle ici c’est que j’ai un souvenir personnel de Christophe.
La Fnac de Toulouse où j’étais magasinier invitait en fin de journée des écrivains, des chanteurs à des réunions avec le public.
Or, pour éviter les émeutes quand l’invité était une star, on ne le faisait pas entrer par la porte du magasin mais, à l’arrière, par le quai de livraison, au milieu des poubelles.
Un soir, que je sortais les poubelles, je me suis trouvé nez à nez avec Christophe qui venait pour la promo de son nouvel album.
ET… il m’a serré la main.

In-cro-ya-ble ! Il a serré la main du type qui sortait les poubelles !

Je ne sait si c’était sollicitude ou distraction de sa part mais j’en suis resté comme deux ronds de flan.

Au fait, j’ai noté que sa poignée de main était particulièrement molle.
De la part d’un pianiste je me serais attendu à quelque chose de plus ferme.

Allez, tient bon Christophe, tu as un an de moins que moi !

Et des scilles campanulés ou des « jacinthes des bois » pour te porter chance.

8 Réponses so far »

  1. 1

    Louis, my favorite colour, this flower. Or at least my favorite at this moment until I see another colour!

    Last winter, I was visiting an exhibition of one of the Nabi at the Met Museum in New York. Standing in a corner, feeling hemmed in, I turned around to my right to note the beautiful Julie Gayet towering over me. I shook her hand: relatively firm.

    I swiveled around to see Francois Hollande standing at my back. Not towering in the least. I greeted him also and shook his hand.

    As limp as a dead fish. On the verge of utterly alarming, so dead.

    Nothing more shocking to me than this limpness on the part of a politician, a president no less. His facial expression itself was a tint bit alert but mostly dead. Hers had been a big smile of interest to be so accosted.

    I left them and their museum guide to it. I noted that they passed unremarked by anyone else at that exhibition: unremarked, not seen, unknown. Perhaps to be anonymous like this is a relief and a holiday to people such as this.

    But that limp handshake leaves me perplexed and a little alarmed. How you greet the world has to mean something!

    Best to you both. And to Christophe also! Sarah

    • 2

      clodoweg said,

      most people shake a hand by reflex and without thinking about it.
      It’s a mistake.
      A handshake can convey a lot of information about the person doing it. I’ve always been very attentive to that.

  2. 3

    « Les mots bleus » est le genre de chanson kitch qui peut vous trotter dans la tête toute une journée rien qu’après en avoir entendu quelques notes.

  3. 5

    C’est très joli. Et la musique…

  4. 7

    in said,

    wish these bluebells grew here…

    lovely!


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :