La vie au temps du corona 2

Bon, hiers je suis sorti pour aller à la pharmacie acheter du gel hydroalcoolique (je m’étais inscrit en liste d’attente quelques jours avant) faire quelques courses (caissiers et caissières derrière des plaques de plastique ; Ah les hygiaphones d’antant !)
et acheter les indispensables cigarettes.
Retour à la maison le plus vite possible.
Petit problème, je ne vais avoir bientôt rien de neuf à lire, les librairies sont fermées.
Qui a dit que la librairie n’était pas un commerce de Première Nécessité ???
Bon; je ne vais pas me plaindre, au moins j’ai un jardin et j’ai pu voir fleurir le groseiller à fleurs planté il y a quelques semaines.
Une pensée pour ceux qui sont coincés dans un appartement.

En sortant de la maison j’ai vu que le container à sacs poubelles sorti la veille au soir avait été vidé.
Un merci aux éboueurs (dans ma ville de naissance on disait « les bourriers ») qui continuent à travailler malgré l’épidémie dans des conditions que j’imagine peu sécurisées face à l’épidémie.

6 Réponses so far »

  1. 1

    heure-bleue said,

    Les poubelles sont ramassées mais les balayeurs des rues ont disparu, notre rue est sale, on ne peut plus accuser les mômes du collège, ni les touristes, le français lambda est crade.

  2. 3

    Ariane Beth said,

    Ben oui ce genre de situation révèle les gens. Et se fait la différence entre ceux qui pensent un tout petit peu collectif, et les toutpourmagueulistes invétérés. On a des déceptions, mais aussi parfois de bonnes surprises.
    Allez, courage à tous !

  3. 4

    Ariane Beth said,

    Euh, esprit de l’escalier : tu parles, Clodoweg, de besoin de nouvelles lectures. C’est l’occasion de te signaler une revue lancée en novembre dernier par un de mes vieux amis. ça s’appelle « Fragile » (taper Fragile.fr).
    C’est accessible gratuitement comme un blog pour lire et commenter. Les contributeurs en sont bénévoles. ça se présente en différentes rubriques, et c’est assez varié (il y a du pas mal intello, du plus pratique et/ou simple). Pour ma part j’y contribue avec en ce moment retour à un de mes grands dadas, j’ai nommé Spinoza.

  4. 5

    Ariane Beth said,

    Encore euh (décidément tout ça me perturbe). En fait faut taper Fragile-revue.fr


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :