Archive for décembre 23, 2019

Le Solstice


Au moment du solstice, pendant quatre jours, le soleil se lève et se couche au même endroit sur l’horizon.
D’où son nom, du latin sol statio,, l’arrêt du soleil.
Ce fait est connu depuis des millénaires, voire des centaines de millénaires : Toutes les grottes ornées de France ont leur entrée orientée soit sur la lever soit sur le coucher du soleil aux quatre dates fixes de l’année : les deux solstices et les deux équinoxes.
Donc le solstice d’hivers est le moment où les jours vont commencer à rallonger, une bonne raison de fêter ça.
La fête existe dans bien des religions : Hanoukka pour les juifs ou Diwali chez les indous.
En Occident chrétien l’église a décidé (vers le IIIe siècle après JC) que l’on fêterait à ce moment là la naissance de Jésus.
Personne n’a jamais prétendu ( en doctrine) que Jésus était né un 25 décembre la date et juste celle où l’on fête sa naissance.
Pourquoi ce jour là ? Pour coiffer la fête romaine du solstice, raison pour laquelle certaines sectes comme les Témoins de Jéovah refusent de la célébrer au motif qu’il s’agit d’une « fête païenne », privilégiant ainsi le Rituel sur la Croyance car plus aucune des personnes qui fêtent Noël en famille ne croit que le soleil est un dieu qu’il faudrait adorer.
Pourtant le Rituel est tenace.
Fêter le solstice est une pratique qui remonte très loin dans le temps, bien avant les Egyptiens qui le fêtaient aussi.
Si tenace qu’il semble s’être incrusté dans l’inconscient collectif, dans la mémoire des humains.
La fête de Noël a échappé à l’Eglise et est devenue une pratique sociale.
Pour la religion chrétienne (catholique) la fête importante de l’année est celle de Pâques mais cette dernière ne provoque pas le dixième des movements sociaux de Noël.
Pourquoi tout ces mouvements ?
A mon avis c’est parce que c’est la fête du solstice d’hivers, celui qui annonce le retour de la Lumière.

Comments (10) »