Pas dans le même camp

Le président de la République a prononcé un hommage solennel à l’occasion de la mort de treize soldats morts dans un accident d’hélicoptère au Mali.
Il sont présentés comme « morts pour la France » mais, en fait plus que la France ce sont les intérêts français qu’ils défendaient.
Ce n’est pas honteux mais ce sont deux choses différentes que les orateurs gouvernementaux confondent dans des flots de rhétorique poisseuse.
Ceci dans l’intention de rassembler le Peuple français dans un même élan patriotique devant les cercueils de ses soldats morts.
Mais il y a d’autres discours comme celui du préfet de police de Paris disant à une dame « gilet jaune » : « nous ne sommes pas dans le même camp ! ».
Il ( le préfet Lallement (!)) a parlé à cette dame comme s’il s’adressait à un terroriste.
Mais, par dessus l’entorse faite à la neutralité de la fonction qui transforme un préfet de police en chef de milice, a-t-il bien estimé la situation de pays ?
Quand il y a deux camps dans un pays cela porte un nom : la Guerre Civile.
Je pense qu’on peut soutenir que c’est le cas. Disons…une guerre civile « froide » un peu comme celle que les intellectuels mènent contre Trump aux Etats Unis.
Et je pense que le président et le gouvernement ne sont pas loin d’être du même avis, d’où la rhétorique et les hommages (dont un à trois secouristes civils morts, eux aussi dans un accident d’hélicoptère en portant secours aux victimes des inondations dans le sud de la France et qui le méritaient bien eux aussi)
Depuis la nuit des temps la guerre contre un ennemis extérieur soude entre eux les membres d’un groupe, cité ou pays.
Mais quand la Paix arrive enfin, c’est le spectre de la Guerre Civile qui s’élève à l’horizon.
Et nous, dans l’Union européenne, qui avons passé des siècles à nous étriper entre nous, nous n’avons plus d’ennemis extérieurs.
Ou bien trop lointain, ce ne sont pas les opérations au Mali qui risquent de faire oublier aux français les inégalités sociales auxquelles ils sont confrontés.
Bon, j’arrête là mes réflexions car si j’allais jusqu’au bout de ma pensée les conclusions seraient vraiment trop noires.

9 Réponses so far »

  1. 1

    Louis, We are all used to large social inequalities in Anglo-America where there have been – for hundreds of years – philosophies to justify these inequalities.

    I suppose it was naive of me to expect that France would evolve in such a way as to prevent these inequalities because the fact is that, while we all continue to live in a world of international finance which is not regulated by nation states, France must live more and more as Anglo-America and all the world does: with large inequalities.

    There is going to be increasing social disorder and violence…..Sarah

  2. 4

    J’abonde dans ton sens et dans celui de Sarah.

  3. 5

    André said,

    Merci de cette analyse. J’aimerais lire la suite…

    • 6

      clodoweg said,

      Je pourrais développer la suite comme je la vois mais, vraiment, ça me déprime.
      Alors je résume : a moyen terme, je ne vois pas de sortie politique de la situation ; Ce sera soit la continuation de la majorité actuelle soit la chute dans un régime politique « populiste » et raciste, rien qui puisse améliorer la situation.
      Par contre, je vois très bien une augmentation de la violence interne de la société : homophobie, racisme, antisémitisme, féminicides etc etc…
      A plus long terme, c’est plus difficile à prévoir, les évènements politiques seront certainement influencés par la dégradation des conditions climatiques..

  4. 7

    etoile31 said,

    C’est surtout très réaliste…… et on a simplement transformé l’ennemi extérieur en peur.. on nous inonde d’informations et d’images de guerre au loin et plus ou moins proches pour continuer à nous faire accepter les régressions continues…, un peu comme dans le célèbre 1984 de Georges Orwell on montre la guerre sur tous les écrans (bouquin visionnaire publié en 1947!!!) pour faire accepter les conditions d’esclavage au peuple soumis et ultra contrôlé (là encore par des écrans!!!). La vision est loin d’être noire, ce que nous vivons est une dictature soutenue par un état policier et en technicolor, avec mutilations, gazages, torture, tabassages, jugements expéditifs, enfermements, internements, menaces, chantages, supplices, etc.

    • 8

      clodoweg said,

      Pas encore une dictature et pas tout à fait un état policier.
      Juste un régime où les gouvernants ont peur de la population et se servent de la police pour se protéger.
      La police les protège prioritairement et ne protège la population qu’en second lieu.
      Orwell pensait, en écrivant son livre au nazisme et au Stalinisme c’est à dire aux vices de son temps ( les recettes sont toujours valables).
      Je ne sait pas ce qu’il aurait pensé de notre propre régime politique
      Ci dessous un lien

      https://clodoweg.wordpress.com/2019/03/16/populistes/

      • 9

        etoile31 said,

        Le régime actuel et cela a commencé avec le »règne » François Mitterrand se contente de faire l’éponge en empathie avec les peurs populaires Les plus zen vogue et il est aujourd’hui très aisé d’un clic d’en prendre les mesures. La difficulté reste l’analyse. le monarque récent Sarkozy a montré comment on pouvait se planter en surréagissant autant vulgairement que épidermiquement (un fait divers=une loi). Le Roi Macron poursuit avec un peu plus de finesse et tout montre qu’ils sont très bons amis sur le fond, chacun ayant dezingué leur mentor par trahison… Ils jouent avec l’opinion publique. Mais il est évident en revanche qu’ils sont surtout les représentants d’un système invisible qui régit effectivement l’organisation de notre société sur la base de valeurs soigneusement cultivées et entretenues. Loin de moi l’idée de tout complotisme mais il est évident que les textes de lois, les grandes orientations et les principaux rouages qui »régissent » nos modes de vie au quotidien et plus largement sont dictés par des grandes firmes organisées en groupes d’intérêts privés très bien organisés et qui au fil des siècles depuis l’invention du Dieu unique-c’est Noël !!!-et de sa structure pyramidale (Coluche en parlait très bien de manière imagée mais d’autres grands penseurs et esprits aussi, Reclus, Huxley, etc…) mettent en place et dont évoluer l’organisation au seul produit de leurs intérêts privés. Tout est très bien fait pour utiliser l’activité humaine de masse autour de la production et de la consommation de biens qui part essence même sont totalement inutiles. La dérive est telle que l’on en est arrivé à vendre l’eau et l’air que l’on boit et respire. Ne parlons pas du fait qu’il est interdit d’utiliser des semences naturelles pour se nourrir individuellement et que l’on a rendu stérile les semences destinés à l’alimentation humaine quotidienne. Tout comme l’on interdit l’élevage et l’abattage individuel des animaux domestiques aux fins d’une alimentation personnelle… C’est dire jusqu’où va se nicher cette organisation.
        Pour les esprits c’est à priori bien plus simple, l’éducation fait un super boulot, là aussi, la privatisation est en cours et ce sont déjà les marchands d’armes depuis très longtemps qui réalisent et produisent les manuels scolaires. Là-dedans il convient d’avoir localement par continents et pays des équipes de volontaires qui fassent écran de la manière la plus efficace possible et comme on le voit, il y a une tendance générale qui se dévoile au fil des réactions populaires et que s’approprient plus ou moins bien ces équipes locales : Italie, Allemagne, Roumanie, Grèce, Brésil, USA, Chine, etc.
        Il y a forcément une empathie nécessaire pour coller au plus près (on a les élus que l’on « mérite »!). L’armée et la Police ne sont plus là seulement que pour maintenir l’ordre, ils agissent efficacement pour identifier, isoler, enfermer, (cf. Coupat, Mesrine, Action Directe, NDDL, Sivens, Bure, etc.) tous les individus et groupes qui pourraient véhiculer d’autres modes de pensées et d’actions par et pour le peuple…). Ce n’est pas une dictature mais c’est quand même même et la police qui sont envoyées et utilisées pour mater et réprimer… Ce sont effectivement des sujets sans fin…. Il est bien plus savoureux et poétique de regarder les fleurs, la Nature et de vivre l’amour, que d’assister à ce spectacle et surtout d’en vivre les désastreux effets


Comment RSS · TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :