Chimio 2

Cette rose est une rose baccarat.
Ce n’est pas le genre de fleur que je préfère, je les trouve trop raides avec un petit côté artificiel.
Si je la montre ici c’est qu’elle a été offerte à Sylvère par les infirmières de la chimiothérapie.
Ces rose sont un des éléments du mouvement « Octobre Rose » (par allusion, je suppose à « Octobre Rouge » qui désigne la révolution bolchevique.) qui veut sensibiliser le Public à la lutte contre le cancer du sein.
Sylvère n’a pas de cancer du sein mais il est devenu le chouchou des infirmières.
Il faut dire qu’il est toujours souriant et aimable avec elles alors que d’autres malades, surtout âgés, sont acariâtres et impolis, les traitant comme s’il s’agissait de domestiques.
Avoir un cancer ne donne pas le droit d’être insultant.
La seconde séance de chimio a été beaucoup plus rapide que la première ( deux heures seulement au lieu de cinq) cela lui a quand même laissé le temps de bavarder (son sport favori) avec d’autres malades.
il a rencontré deux hommes qui avaient un tout nouveau cancer au col du fémur.
Ces gens avaient une vie apparemment saine, ni tabac ni alcool, légumes du jardin et randonnées en montagne.
Les médecins qui ont posé le diagnostic ont aussi estimé la cause : pesticides !
La troisième chimio a été reculée d’une semaine car sa dernière analyse de sang a montré une chute de ses plaquettes à la suite de la seconde.
Il est rentré à la maison beaucoup moins aimable qu’avec les infirmières mais, après tout, c’est mon rôle de le supporter.

12 Réponses so far »

  1. 1

    Dans l’hôpital que je fréquente, en moyenne, plus une personne est atteinte et plus son sourire est grand. J’en vois qui portent des stigmates poignants et qui font preuve d’une énergie de vie considérable.
    Courage et douceur et sourire, Ricercare.

  2. 3

    Être aimable n’est pas toujours un boulot de tout repos, surtout avec les proches…
    Et il est bon de se rappeler que le personnel hospitalier n’est pas le personnel de maison tel il est traité à Paris par la gent diplomatique moyen-orientale…

    • 4

      clodoweg said,

      Oui, j’ai lu un truc sur le comportement des gens du Moyen Orient, surtout du côté de la mer rouge et du golfe persique, à l’égard du personnel hospitalier.
      De quoi vous dégoûter de l’AMG, ils ne payent pas leurs soins.

  3. 5

    heure-bleue said,

    Supporter un verbe qui prend tout son sens pour vous deux.

  4. 7

    Courage à vous deux …

  5. 9

    Bon courage à vous deux. Le rôle d’aidant est aussi important que les sourires des infirmières. On l’oublie trop souvent. Mon expérience personnelle avec mon père me l’a rappelé (cancer, lui aussi)

  6. 11

    anguillette said,

    la chimio est une sacrée épreuve…mais ça se termine un jour et on s’en remet.
    Cette histoire de cancer du col du fémur est effrayante !


Comment RSS · TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :