Archive for octobre, 2019

Mon coeur se recommande à vous

J’ai déjà eu tout un tas d’idées de notes depuis la dernière.
Mais toutes étaient sur des sujets tristes.
Et pourtant le soleil brille sur les feuillages de l’automne, je ne veux pas transformer ce blog en vallée de larmes.
Alors, cette fois-ci juste une chanson.
Une chanson ancienne, c’est celle qui m’a fait découvrir la musique de la Renaissance.
La Renaissance, justement c’est ce que l’on peut espérer en cette saison vouée à la célébration des morts.

Comments (4) »

Chimio 2

Cette rose est une rose baccarat.
Ce n’est pas le genre de fleur que je préfère, je les trouve trop raides avec un petit côté artificiel.
Si je la montre ici c’est qu’elle a été offerte à Sylvère par les infirmières de la chimiothérapie.
Ces rose sont un des éléments du mouvement « Octobre Rose » (par allusion, je suppose à « Octobre Rouge » qui désigne la révolution bolchevique.) qui veut sensibiliser le Public à la lutte contre le cancer du sein.
Sylvère n’a pas de cancer du sein mais il est devenu le chouchou des infirmières.
Il faut dire qu’il est toujours souriant et aimable avec elles alors que d’autres malades, surtout âgés, sont acariâtres et impolis, les traitant comme s’il s’agissait de domestiques.
Avoir un cancer ne donne pas le droit d’être insultant.
La seconde séance de chimio a été beaucoup plus rapide que la première ( deux heures seulement au lieu de cinq) cela lui a quand même laissé le temps de bavarder (son sport favori) avec d’autres malades.
il a rencontré deux hommes qui avaient un tout nouveau cancer au col du fémur.
Ces gens avaient une vie apparemment saine, ni tabac ni alcool, légumes du jardin et randonnées en montagne.
Les médecins qui ont posé le diagnostic ont aussi estimé la cause : pesticides !
La troisième chimio a été reculée d’une semaine car sa dernière analyse de sang a montré une chute de ses plaquettes à la suite de la seconde.
Il est rentré à la maison beaucoup moins aimable qu’avec les infirmières mais, après tout, c’est mon rôle de le supporter.

Comments (12) »

Chimio

J’ai emmené Sylvère à sa première séance de chimiothérapie.
Il en aura une par semaine trois semaines durant, puis une semaine de repos.
Et cela pendant deux mois.
La séance semble s’être bien passée, les infirmières sont attentionnées.
On lui a perfusé six poches de produits, le traitement comporte trois produits qui ne peuvent pas être administrés en même temps.
Il avait l’esprit vraiment embrumé à la sortie.
Depuis il se sent faible, nauséeux et d’une humeur particulièrement agressive (il parait que c’est aussi un effet secondaire de la chimio).
Il a l’impression qu’on lui a injecté du poison et la réalité n’est pas si éloignée de son impression.
Bon, comme il parait que la première chimio est la plus virulente, j’espère que notre vie quotidienne va s’améliorer un peu au fil des jours.

Comments (17) »