Populistes ?

En 2002, au second tour des élections présidentielles, Jean Marie Le Pen a fait 19 % des voix.
Quinze ans plus tard, en 2017, sa fille Marine a fait 45 % des voix au second tour des élections présidentielles brisant ainsi le plafond de verre des 20 % qui avait toujours bloqué l’extrême droite en France.
Doit-on attribuer ce remarquable résultat aux seules qualités personnelles de la candidate ?
J’en doute.
J’en doute d’autant plus que l’extrême droite a fait de bons scores partout en Europe et même en Andalousie alors qu’il reste encore pas mal d’espagnols qui ont connu le Franquisme.
J’en conclus que pas mal de gens en Europe sont mécontents de la politique européenne impulsée par l’Allemagne.
C’est un franc rejet des politiques (trop) libérales menées par les états démocratiques européens.
Si l’on se retourne vers le Passé on se rend compte que cette situation politique n’a rien de nouveau.
Et on peut remonter loin : Jusqu’à la République Romaine dont les citoyens, excédés par la guerre civile ont accepté l’Empire sans sourciller.
Et l’on peut noter que, par la suite, le Peuple a toujours soutenu l’Empereur contre le Sénat, pas uniquement, à mon avis à cause du Pain et des Jeux.
Si l’on remonte vers notre époque, on trouve, à la Renaissance l’Insignoramento (désolé, je n’arrive pas à traduire correctement le mot) qui vit les républiques municipales italiennes, déchirées par les luttes sanglantes de leurs dirigeants, tomber dans les bras de l’Empereur d’Allemagne ou des Médicis.
En France c’est après l’imbécilité meurtrière de la Terreur que les citoyens de la Première République ont choisi le Premier Empire et même la Seconde République a fini dans le Second Empire après que ses dirigeants eussent laissé le général Cavaignac tirer sur le foule des ouvriers qui protestaient contre la fermeture des Ateliers Nationaux.
Il y a sans doute d’autres exemples… mais ce n’est pas la première fois que des citoyens lassés des insuffisances, des mensonges et des impostures des Démocraties auront confié à un régime autoritaire le soin de garantir leur sécurité.
Nous n’en sommes pas encore là mais, si j’ose dire, ça nous pend au nez et je ne suis pas certain que nos dirigeants actuels aient toutes les capacités nécessaires pour éviter la Catastrophe.

7 Réponses so far »

  1. 1

    We are already in the catastrophe, as you know, in the US. Many people have cut off the news altogether because the current political situation cannot be ‘read’ or understood. It is terrible.

    I hope this does not come to you.

    Sarah

    • 2

      clodoweg said,

      Well, I hope so too.
      Thank you Sarah 🙂

      • 3

        Louis, We believe our institutions will hold even if currently starved of funds and threatened every week. The FAA has announced, for instance, a criminal review of Boeing’s design and marketing of the plane which crashed twice.

        And that our counter-institutions are strengthening.

        But we are not totally sure so powerful is the pull and lobby of money.

        I am hopeful, especially after having watched the French Senate at work on the case of Benalla, that this is also true of France. The persistence of the Gilets Jaunes and the French Collapsology movement, which don’t exist here, are also of importance.

        Sarah

  2. 4

    Tout à fait d’accord. C’est assez flippant, d’ailleurs.

    • 5

      clodoweg said,

      Oui, c’est flippant.
      Le problème c’est que l’extrême droite propose un régime immonde mais que beaucoup de ceux qui votent pour elle ne s’en rendront compte que lorsqu’ils l’auront expérimenté.

  3. 6

    roijoyeux said,

    je me demande comment les populistes peuvent être aveugles à ce point, croire que Le Pen est la solution … surtout des personnes de 40, 50, 60 ans et plus, devraient être plus sages et futés …

    … il suffit de regarder l’Histoire récente et quel que soit le pays, pour comprendre les catastrophes et l’immonde des extrêmes droite ou gauche

    • 7

      clodoweg said,

      Evidemment, ce que propose Le Pen est une arnaque, mais l’âge ne rend pas forcément plus fûté.
      Hélas.
      Beaucoup de gens pensent qu’avec un peu plus de poigne et de sévérité on règlerait tous les problèmes.
      L’Histoire a montré que c’était une erreur mais peu de gens réfléchissent sur l’Histoire.


Comment RSS · TrackBack URI

Répondre à clodoweg Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :