Archive for mars 9, 2019

Promenons nous dans les bois


Dans une forêt, au mois de Mars, il n’y a pas grand’chose à photographier.
La saison n’a pas encore démarré bien que les chênes, arbres marcescents aient perdu leurs feuilles jaunies ce qui indique que les nouvelles commencent à pousser.
Restent donc des lichens, des champignons de bois poussant sur les souches et les branches tombées au sol et beaucoup de feuilles mortes.
Mon toubib m’a dit que j’avais une hygiène de vie déplorable et que je ne faisais pas assez d’exercice. J’ai donc décidé d’aller marcher tous les dimanches dans la forêt de Buzet.
Je n’aime pas marcher en ville, celle où j’habite n’est pas assez belle pour ça et puis je préfère la solitude pour marcher.
Sur ce dernier point cependant, je constate que, le dimanche, il y a beaucoup plus de monde dans la forêt qu’en ville : des familles avec des enfants en bas âge, des séniors, des ados et beaucoup de chiens ; Tout le monde vient prendre le bon air.
Mais quand on quitte la grande voie centrale, on rencontre déjà beaucoup moins de monde et avec un contact plus agréable : les gens se saluent en se croisant.
Bien sûr, avec tout ce monde, il n’est pas question de voir des animaux, tout juste ais-je pu voir un héron cendré dans un grand près qui borde une partie du bois, mais il était trop loin pour que j’aie pu prendre une photo correcte.
L’avantage de la marche c’est que la forme revient vite. pour ma seconde sortie j’ai parcouru en trois quarts d’heure le double du chemin parcouru en une heure dans la première.
Tout en marchant je fouille du regard le bord du chemin pour voir si je trouve quelque chose à photographier.
Là de petits champignons de bois, là des feuilles rouges éclairées par le soleil.
Cela me permet aussi de suivre à la trace un promeneur qui devait être bien enrhumé et qui a semé des mouchoirs en papier tout le long du chemin (je n’ai pas fait de photos).
Du bout de mon bâton je cache ces détritus sous les feuilles, à la première pluie ils rejoindront l’humus de la forêt.
Ah ! Enfin ! Presque à la fin de la balade je trouve enfin des fleurs.
Quelques stellaires ont déployé leurs pétales.
Quand elles sont nombreuses ces fleurs font de jolis tapis en sous-bois.

Publicités

Comments (4) »