Archive for février 20, 2019

Nouvelles de la famille

Mardi dernier les enfants nous ont offert un repas pour mon anniversaire.
J’ai eu droit à deux BD et à un livre de photos de la terre prises par Thomas Pesquet depuis la station spatiale.
Cela m’a permis d’avoir des nouvelles de leurs activités.
J’ai ainsi appris que mon ainé finissait un stage chez un bijoutier ( un bijoutier ??) et allait en commencer un autre chez un métallier.
Après onze ans passés comme cadre dans une boite vendant de la mémoire informatique à de grosses entreprises, il a décidé de se trouver un métier manuel.
J’ai eu du mal à cacher ma surprise. Finalement, il n’y avait pas que l’envie d’avoir un métier plus créatif, il y avait aussi le fait que l’entreprise avait passé un cap que l’on peut désigner comme « le gonflement de la start-up ».
Au début de ce genre d’entreprise les employés et le patron communiquent facilement dans une ambiance amicale.
Quand l’entreprise grossit, les rapports se distendent, d’autres personnes sont embauchées qui ne s’accordent pas forcément avec les anciens qui, lassés, quittent l’entreprise les uns après les autres (souvent en emportant les clients avec eux) et le patron ne se pose pas de questions concernant son propre management.
Il considère que ceux qui vont chez la concurrence sont des traitres sans se demander s’il n’est pas, lui aussi, un peu responsable de la trahison.
Pour avoir vu la chose se produire plusieurs fois j’ai fini par penser que nombre de problèmes que rencontrent les petites et moyennes entreprises de ce pays viennent d’une déficience du management.

Pour illustrer la note des pâquerettes vues dans les jardinières du restaurant.

Comments (2) »