« Coulez mes larmes ! » dit l’électeur de Méluche


Oui, c’est une rose.
Une rose qui s’est desséchée avant de s’être épanouie.
Je la dédie à l’homme pour qui j’ai voté aux dernières élections présidentielles.
(c’est la note que j’ai eu du mal à cracher)
Il faut dire qu’il y a plus d’un mois Jean Luc Mélenchon a subi, ainsi que son parti une perquisition de grande envergure, car la justice le soupçonne d’avoir fait surfacturer par une agence de communication issue de son parti quelques prestations pendant sa campagne présidentielle, histoire de se faire rembourser (enfin, à son parti) par l’état un peu plus d’argent qu’il n’en avait réellement dépensé .Perquisition qui lui a provoqué une grosse colère qu’il a retransmise sur son site internet et qui a été complaisamment relayée par tous les médias télévisés.
Surtout par ceux qui lui étaient hostiles, qui ne manquaient pas de demander à leurs invités habituels à quel point ils étaient choqués.
Bon, que Mélenchon pique une colère contre la Justice, cela ne me choque pas et qu’il bouscule quelques policiers et un procureur adjoint, non plus.
Mais…
Au début de la campagne présidentielle le candidat de la droite a été accusé par un journal satirique d’avoir procuré à son épouse un emploi de complaisance d’assistante parlementaire payée par l’argent du contribuable sans que cette épouse aie jamais effectué le moindre travail.
Dés la première réaction du candidat à ces accusations (il s’est dit choqué par le sexisme du journal qui n’acceptait pas qu’une femme travaille) j’ai compris qu’il était coupable.
Quant aux arguments suivants, dans l’ordre : complot des médias et complot du gouvernement (un cabinet noir) ils n’ont fait que me renforcer dans cette opinion.
Jean luc Mélenchon lui, a commencé par accuser le gouvernement puis les médias et enfin la présidente de l’agence de com a entonné le couplet du sexisme.
Or donc si les arguments employés par François F. pour démontrer son innocence m’ont convaincu de sa culpabilité, que dois-je penser de Mélenchon quand il emploie les mêmes arguments ???
Coulez mes Larmes !
Je ne sais pas trop ce qu’en penseront ses autres électeurs, mais moi je serai bien embarrassé aux prochaines élections.

Publicités

15 Réponses so far »

  1. 1

    Écrirature said,

    J’ai décidé de rester droit sans être érecteur (pas pu m’empêcher) car les hommes d’état ont déserté dans ce pays !

  2. 3

    ang/col said,

    je ne l’ai jamais apprécié. (euphémisme)

  3. 5

    Louis, this is a beautiful piece of music.

    As to politicians: There is a political class in our democracies. They spend their whole lives in office. They become experts not only in the issues of the day but also of the uses of governmental machinery. They self-deal. Many have no idea what it is to live and survive in the ‘real’ world.

    This is one of the reasons Trump was elected; Brexit was voted; and the Gilets Jaunes are on the streets.

    Term limits are proposed to correct this malfeasance by politicians. But politicians themselves have voted them down.

    It would help if politicians are actually gaoled when found guilty.

  4. 7

    Curieusement je ne me pose aucune question, si c’était à refaire je voterais de même. Il est celui qui est le plus proche de mes opinions, c’est tout ce qui m’importe. Même s’il était coupable dans cette affaire, ce qui reste à prouver, il garderait mon vote. Car je n’ai pas la naïveté d’imaginer qu’il existe un seul candidat sans casseroles et parce que je n’ai pas besoin que le chevalier qui me défende soit un chevalier blanc. Si j’attends un homme/femme parfait, je crois que je peux toujours attendre, et il se trouve que je ne suis pas immortel et que mes espoirs sont impérieux.

    • 8

      clodoweg said,

      Oui, tu n’es d’ailleurs pas le seul à penser de la sorte ; Aux présidentielles 20 % des électeurs ont voté pour Fillon qui était le plus proche de leurs idées.
      Quant à ce qu’on pouvait lui reprocher ils ont pensé que c’était de peu d’importance (sans doute auraient-ils tous agi de même à sa place.)
      Pour ce qui est des casseroles, il y a diverses sortes de batteries.
      Détourner de l’argent en vue d’enrichissement personnel comme dans le cas de Fillon c’est une chose et le faire pour aider son parti c’en est une autre.
      Mélenchon est-il dans ce dernier cas ? l’enquête le dira.
      Mais il faut dire que Mélenchon n’est pas à la tête d’un véritable parti, une personne morale avec président et trésorier responsables devant la loi de la façon dont est géré l’argent appartenant au parti.
      Il est, si j’ai bien compris, à la tête d’un « mouvement », c’est à dire juste une bande de types.
      Ces surfacturations, si elles sont prouvées, ne pourraient, dans ce cas que profiter à la directrice de la société de communication.

  5. 9

    Ça me fait penser à un bouquin « Coulez mes larmes dit le policier ».
    Philip K. Dick était quand même un sacré écrivain.
    A part ça, si je reconnais à Méluche un remarquable talent de tribun et un sens de la formule dévastateur, je lui prête une âme de démocrate très relative…
    Ce qui ne retire rien au fond de ce qu’il professe.

    • 10

      clodoweg said,

      Oui, c’est bien à cette nouvelle que mon titre faisait allusion et je suis d’accord pour l’âme peu démocratique de Mélenchon et de son « mouvement »..

  6. 11

    Heure-Bleue said,

    Je n’aurais jamais voté Mélenchon, je n’aime pas ses amitiés douteuses, je vais être très ennuyée pour les prochaines élections.

  7. 13

    Ariane Beth said,

    Allez, on va pas se laisser abattre ! Avec ma lecture actuelle de Rousseau, je me dis qu’il faut encore et encore croire dans la démocratie, la possibilité de débat, l’appel à la raison et au désir du bien commun.
    ce qui me tue avec Mélenchon et l’ensemble de la gauche d’ailleurs, c’est qu’ils préfèrent jouer entre eux, au lieu de s’unir de toute urgence pour faire avancer les choses. (Oh rien des broutilles : justice sociale, refondation européenne, urgence climatique, rapport rationnel et apaisé à l’immigration …)

  8. 14

    kutukamus said,

    I can’t really say anything about the politics there, but this article somehow reminds me of the song « Kiss from a Rose » by Seal. 🙂


Comment RSS · TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :