Ruissellement

Une des grandes idées du gouvernement actuel est celle du « Ruissellement », à savoir que, plus les riches s’enrichissent plus leur richesse « ruisselle » autour d’eux par le travail qu’ils fournissent aux moins riches (artisans, bijoutiers, maçon qui leur construisent des palais etc…).
Cette idée vient de Bernard de Mandeville (1670-1733) le grand père de l’ultralibéralisme économique que certains considèrent comme l’Illuminato qui murmure à l’oreille de Macron.
C’est une image.
Soit dit en passant, il me semblait, dans ma petite tête, que le gros problème du Libéralisme (jamais évoqué par les experts que l’on voit à la télé) était le nombre excessif de canailles et de crapules qui utilisaient le système à leur profit.
Eh bien la lecture de Mandeville a répondu à cette question dans sa « fable des abeilles (the fable of the bees) : la malhonnêteté et la canaillerie sont la racine du système libéral et la condition essentielle de son développement.
Bon, le système peut-il fonctionner et faire diminuer la pauvreté ?
Il semblerait que ce soit parfois possible mais uniquement dans le cadre d’une économie émergente avec une croissance à deux chiffres (sans virgule) mais que, dans le cas de l’économie française déjà mature, largement désindustrialisée et poussant péniblement jusqu’à 1,5% de croissance, plus rien ne ruisselle.
Il faut dire aussi que monsieur de Mandeville ne connaissait pas l’économie financière moderne où l’accumulation des titres vaut vingt fois le PIB mondial.
Hélas les riches préfèrent mettre l’argent que leur fait économiser la suppression de l’ISF dans l’achat de titres financiers (dont la valeur est largement virtuelle pour ne pas dire fictive) plutôt que dans la création d’usines.
Quant aux « start ups » sur lesquelles mise largement le président pour rénover l’économie nationale, bardées d’ordinateurs et d’algorithmes elles peuvent atteindre rapidement une forte capitalisation boursière mais créent très peu d’emplois.
Alors il est inutile de tendre la sébille vers la montagne des richesses, plus rien n’en coulera.

Publicités

6 Réponses so far »

  1. 1

    Xoulec said,

    L’eau, quand elle est gelée, surtout dans des paradis fiscaux, ne coule pas et ne ruissellera encore moins.

  2. 3

    clodoweg said,

    J’ai un gros problème, il semble que mon site ait été crypté et je ne peux plus y accéder.
    Si la chose ne s’arrange pas je vais être obligé de créer un autre blog sur une autre plateforme.
    Cet espace de commentaires est le seul liens qui me reste avec mon blog
    J’annoncerai donc ici l’adresse de mon nouveau blog.
    Clodoweg

  3. 4

    La théorie du ruissellement fut inventée sous la présidence de Reagan pour « faire passer la pilule » de la financiarisation brutale de l’économie sous la pression monétariste voulue par l’école de Chicago et Milton Friedman.
    En fait c’est une arnaque car elle est fondée sur un prédicat répandu par les banques : Quand les poches des riches débordent, ce qui déborde retombe sur la tête des pauvres.
    C’est une arnaque parce qu’on a soigneusement caché que les poches des riches sont infiniment profondes.
    Ils ont des « pantalons Danaïdes »

    • 5

      clodoweg said,

      Les poches des riches semblent sans fond, en effet, mais je pense que pour l’hypercupidité des riches modernes l’argent n’est que secondaire.
      L’important est une question de statut face aux autres riches.


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :