Archive for novembre, 2018

Rituel

Bon, ça c’est fait !
Mon « Itinérance Mémorielle » personnelle m’a enfin amené à aller déposer des fleurs sur le caveau de famille.
Quand je suis arrivé il y avait déjà trois pots de fleurs sur la tombe.
Je savais que l’un d’eux venait de ma belle-soeur mais les deux autres étaient un mystère.
Ils n’étaient certainement pas dédiés à ma mère, les Témoins de Jéovah ne posent pas de fleurs sur les tombes, considérant cela comme une pratique païenne (ce qui est exact).
Bon, j’ai déposé mes deux pots de fleurs, un pot de chrysanthèmes pour ma mère et un de bruyère pour mon frère.
Je me surprends moi-même en célébrant ce rituel, le fait que je me sente obligé d’apporter des fleurs reste énigmatique pour moi.
Je sais parfaitement qu’il n’y a personne dans la tombe, rien que des os, et pourtant je viens déposer des offrandes.
Il me semble que le rituel a une force propre qui dépasse la croyance.
On l’accomplit et peu importe ce que l’on croit.
Un peu comme dans l’Antiquité où les croyances religieuses étaient très souples (il n’y existait pas de vérité révélée, mais des récits, que les gens cultivés considéraient généralement comme des fables) et où l’homme pieux était celui qui accomplissait scrupuleusement les rituels.
Cela m’amuse de me retrouver, un instant, dans la peau d’un homme pieux.
J’adresse un dernier adieu aux absents.

Publicités

Comments (3) »