L’Ambassadeur et l’humoriste

Dans son dernier commentaire Sarah Abraham m’a envoyéun lien sur la réponse faite par l’humoriste américain Trevor Noah à l’ambassadeur de France qui critiquait sa chronique portant sur la victoire des bleus au mondial de foot.
L’affaire a provoqué des réactions puisqu’andréa lui-même écrit une note sur le sujet.
Hélas, quand on est ambassadeur de France on devrait se contenter de débiter poliment la langue de bois officielle et ne pas aller se frotter à un humoriste américain : on est sûr de se faire ridiculiser.
L’humoriste avait dit : « Je suis tellement content, l’Afrique a gagné la coupe de monde . »
Par cette métonymie géographique, l’humoriste voulait dire que les joueurs français étaient noirs.
L’ambassadeur, choqué, l’a accusé de nier l’Identité Française.
L’Américain ne comprend pas : « Pourquoi ne pourrait-on pas être à la fois français et africain ? »
Pourquoi ? Parce que c’est la Loi (française).
Elle ne reconnait que deux cas de figures possibles : Soit on est français, soit on n’est pas français.
Et c’est tout.
Bien sûr on peut se sentir à la fois français et africain, comme à la fois français et alsacien, français et basque, français et algérien.
La loi accepte même que l’on possède officiellement une double nationalité, mais elle n’en tient pas compte ; Toutes ces choses ressortissent d’une sphère strictement privée.(d’où le tollé provoqué par l’ex-président Hollande quand il a proposé de déchoir de leur nationalité Française les terroristes islamiques binationaux. Proposition qui lui a coûté sa réélection parmi les gens de son propre parti.)
L’ambassadeur ajoute « Le passé riche et divers des joueurs et le reflet de la diversité française »
vous avez dit « diversité «  ?
C’est une valeur de fraîche date, le temps n’est pas si lointain où l’on obligeait un enfant breton ayant parlé breton à l’école à porter un sabot autour du cou.
Evidemment, avec les noirs (dont la présence en France est bien le résultat du colonialisme français) c’est plus difficile à faire car ils portent leur sabot (leur couleur de peau) en permanence.
On s’est donc résigné à parler officiellement de « diversité » alors qu’on s’était acharné jusque là à écraser les diverses identités régionales des français.
Car la France n’est pas un pays « ethnique » mais la réunion politique de peuples divers.
Evidemment cela n’empêche pas le racisme, répandu comme une peste sourde dans la population.
Et là, ce n’est pas une conséquence de la colonisation, il existait, bien avant, elle un « racisme » intra-français entre les diverses populations.
Bon en France, c’est un peu comme aux Etats-Unis, à ceci près que l’Etat Français n’a jamais été institutionnellement raciste.
Je pense que c’est à peu près ça que voulait dire l’ambassadeur.
Je me rends compte que je n’ai pas parlé des fleurs qui illustrent ce trop long article, photographiées au cours d’une balade en Andorre.
La première, la bleue, est une gesse, une sorte de haricot.
La seconde, je la voyais pour la première fois est un vératre blanc. Une plante très toxique employée à l’époque baroque comme purgatif radical.
C’était de la médecine pour les pauvres.
Les riches étaient soignés avec de l’or potable ou des perles dissoutes dans du vinaigre, les pauvres avec des herbes médicinales mais à des doses à faire délirer un cheval.
La troisième, enfin est la fructification d’une anémone jaune, déjà défleurie à cet étage montagnard.

Publicités

7 Réponses so far »

  1. 1

    tracedepat said,

    « Délirer un cheval ». J’aime bien l’expression

  2. 3

    On a beaucoup ri des sentiments de l’ambassadeur Francais; mais je suis d’accord avec vous: il voulait dire que l’etat Francais n’est pas et n’etait jamais raciste.

    I am receiving an education at your hands about these plants. Very interesting and thank you!

  3. 5

    Vu qu’il y a un peu plus d’un siècle, dans quasiment toute la campagne française, l’étranger était le mec qui habitait dans le bled à trois kilomètres de chez soi, l’ambassadeur a eu raison de dire que l dans la loi française, il n’y a de Français que celui qui a la carte d’identité.
    Comme dans les écoles que j’ai connues il y a plus de cinquante ans, il n’y avait ni blanc, ni noirs, ni juifs ni arabes ni chrétiens, il n’y avait que des élèves.
    Et ça se passait plutôt mieux, les juifs mangeaient du poisson sans écailles à la cantine, les musulmans mangeaient du jambon et les chrétiens mangeaient du hachis parmentier le vendredi.
    Et chez beaucoup de juifs comme beaucoup de musulmans, il y avait un arbre de Noël, parce que ce qui compte, c’est que les gamins soient heureux et pas « différents », pas que le bon dieu des uns ou des autres soit froissé (d’ailleurs il n’existe pas donc n’a rien à cirer de toutes ces conneries qui ne servent qu’à diviser alors que ça prétend unir…)
    Tout ça pour te dire qu’un humoriste peut aussi, quel que soit son talent, se montrer finalement assez con….

    • 6

      clodoweg said,

      Je dois dire qu’au lycée où j’étais il n’y avait que des blancs plus ou moins chrétiens.
      Je me souviens encore de l’arrivée du premier « arabe » ; Tout le monde était autour de lui à lui poser des questions.
      Quant aux interdits alimentaires je n’en ai entendu parler que quand ma mère est devenue Témoin de Jéovah.
      Trop tard pour que ça ait une influence sur moi.
      Ceci dit, je crois que l’humoriste et l’ambassadeur étaient tous les deux de bonne foi mais qu’ils ne se comprenaient pas.

      • 7

        « je crois que l’humoriste et l’ambassadeur étaient tous les deux de bonne foi mais qu’ils ne se comprenaient pas. »
        Comment veux tu que le monde tourne rond quand deux types dont le boulot essentiel consiste à être compris de ceux qu’on a en face de soi ne se comprennent pas… 😉


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :