Apologie du Terrorisme

A chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi Fraisse… Là c’est un colonel en plus, quel pied ! Accessoirement, encore un électeur de Macron en moins »

C’est ce qu’a twitté un ancien candidat de la France insoumise à la suite de la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame dans l’attaque terroriste de Trèbes.
Ça n’a pas trainé ! il est passé en comparution immédiate pour « Apologie du terrorisme » et a été condamné à un an de prison avec sursis et sept ans de privation de ses droits civils et civiques.
Mais il n’est pas le seul « apologiste » !
Chez nous, à Toulouse une fabricante végane de fromage végan ( je suppose qu’il s’agit d’ersatz de fromage fabriqué avec de produits végétaux) a twitté (cette fois c’était le chef boucher du Super U tué par le terroriste qui était visé) :

« Ben quoi, ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste? Pas moi, j’ai zéro compassion pour lui, il y a quand même une justice! »

Et crac…! apologie du terrorisme, comparution immédiate : sept mois de prison avec sursis !

Bon, outre le fait que l’accusation d’« apologie du terrorisme » me semble utilisée de façon abusive dans les deux cas, je note une importante différence dans les sanctions judiciaires : La fromagère végane est condamnée à presque moitié moins de prison avec sursis que l’Insoumis.
Est-ce que la mort d’un lieutenant de gendarmerie est plus importante, aux yeux des juges que celle d’un chef boucher ?
Je ne crois pas.
Si l’insoumis a été plus lourdement condamné (avec sept ans de privation des droits civiques) c’est tout simplement qu’il s’agissait d’un opposant politique, ce que la végane n’était pas.

Evidemment, j’ai toujours une pleine confiance dans la justice de mon pays.

Publicités

6 Réponses so far »

  1. 1

    L’Insoumis risquait effectivement de se retrouver sur les bancs de l’Assemblée, d’où une prudence qui conduit à l’éloigner des bulletins de vote plus loins que la fin de la mandature.
    En revanche, le végan de base étant assez fascisant d’une façon générale, la prudence aurait voulu qu’on éloignât la végane des urnes et pour la même durée car le risque est élevé de la retrouver sur les bancs de l’Assemblée dans le groupe FN.

    • 2

      clodoweg said,

      Evidemment, ça nous évite d’avoir un député pas très malin à l’assemblée, mais ça n’aurait pas été le seul.
      Pour ce qui est des végans, à part qu’ils partagent avec les nazis le fait de confondre les hommes et les animaux, je ne les voyais pas tellement à l’extrême droite, vu que leur centre d’intérêt est quand même bien étroit.
      Mais, bien sûr, on ne sait jamais….

      Et, le goût, je suis heureux de revoir un commentaire de ta part sur ce blog.

  2. 3

    15ansdemafia said,

    Quelque soit les motivations des uns et des autres, la vie de tous, est ce qui plus chère. Le premier devoir de chaque être humain est de tout faire pour rester en vie. Tout le monde approuve l’abolition de la peine de mort en France, mais nombreux sont ceux qui la souhaitent aux autres. Un peu bizarre comme prise de position.

    • 4

      clodoweg said,

      Tout le monde n’approuve pas l’abolition de la peine de morts mais la majorité l’approuve.
      Selon les sondages à la veille de l’abolition, une majorité de français étaient contre.
      Le gouvernement de l’époque est allé contre l’opinion majoritaire et il a bien fait, l’opinion a changé.
      Ce qui sont encore pour la peine de mort sont ceux qui ont peur.

  3. 5

    15ansdemafia said,

    Vous remarquerez que l’abolition de la peine de mort est globalement reconnue et acquise pour ce qui concerne les faits commis chez nous mais qu’il s’agit de l’étranger, personne ne s’élève contre des peines de morts. A croire qu’il y a nos semblables pour qui il est normal de ne pas les condamner à mort et les autres. C’est une forme de mépris de l’humain qui est renfermé en nous et une forme de racisme pour ceux qui présente une différence. Le combat pour le respect de la vie dot encore se défendre.

    • 6

      clodoweg said,

      Notre conception (à nous, les français) est bien universaliste.
      Nous refusons d’appliquer la peine de mort à nos nationaux mais nous refusons aussi de l’appliquer à des étrangers que nous aurions à juger sur notre sol.
      Notre justice a même refusé d’extrader des criminels étrangers ( américains) au motif qu’ils risquaient la peine de mort dans leur pays.
      Maintenant, il est difficile d’aller légiférer chez les autres.


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :