Danton

Une fois n’est pas coutume, je commence par une statue. Celle de Danton qui orne la place de la Mairie à Tarbes.
Je suis retourné à Tarbes signer les papiers de la succession de ma mère.
Je l’ai prise à titre de souvenir puisque je n’aurai probablement jamais plus l’occasion de retourner à Tarbes : tous les membres de ma famille sont morts et je reste le seul survivant.
Si l’on s’intéresse à l’histoire de la Révolution française, la présence de Danton, saisi par le sculpteur à l’instant où il prononce sa célèbre phrase : « De l’audace ! Encore de l’audace ! Toujours de l’audace ! » sur une place de Tarbes, peut paraître insolite.
On ne voit pas très bien le rapport entre Danton et la ville.
Le « grand homme » révolutionnaire de Tarbes c’est Barrére dit  » Bertrand Barrère de Vieusac » célèbre à l’époque de la Convention pour ses nombreux retournements de veste et ses innombrables discours qui le firent surnommer « l’ Anacréon de la guillotine ».
L’explication est la suivante :
Sous la troisième République le conseil municipal de Tarbes voulut élever un statue à Barrère. Les édiles s’adressèrent donc à un sculpteur qui présenta un devis.
Le conseil le jugea horriblement cher.
Le sculpteur leur dit alors qu’il lui restait un Danton invendu qu’il était prêt à céder à prix réduit.
Et voilà pourquoi une statue de Danton fut érigée sur les terres de Barrère.
Les tarbais se sont attachés à leur Danton qu’il cachèrent même sous l’occupation.
Revanche posthume pour Danton sur Barrère qui présidait le Comité de Salut Public au moment de son procès et de son exécution.

Allez une fleur quand même pour les deux.

Publicités

6 Réponses so far »

  1. 1

    Le recyclage est une idée ancienne, finalement…

  2. 3

    tracedepat said,

    Ouf ! J’ai eu peur qu’il n’y ait pas de fleurs. Même si on dirait des cous tranchés avec une collerette 🙂

  3. 5

    Thaddée said,

    Je suis triste d’apprendre qu’il ne te reste aucune famille. J’ai perdu ma maman le 27 décembre dernier, je n’ai plus mon père non plus, j’ai quand même deux sœurs que je vois rarement, un frère que je ne vois pour ainsi dire jamais, alors je sais ce que c’est la solitude. Sauf que toi tu as un gentil compagnon, enfin j’espère qu’il est gentil 😉


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :