Archive for mai 27, 2017

Les Nigelles de Damas

Ces fleurs blanches et bleues sont des nigelles de Damas (nigella damascena).
Une plante annuelle, les tiges meurent en hiver mais se ressèment abondamment.
Ce n’est pas moi qui les ai semées.
Ma voisine, pour amuser son petit-fils lui avait fait planter des graines et les nigelles se sont ressemées dans mon jardin, apportées sans doute par le vent d’autan.
A noter que ses graines sont toxiques.
Evidemment des nigelles « de Damas » qui s’installent dans mon jardin cela pourrait faire penser aux réfugiés syriens.
Mais l’allusion serait trop facile et loin de moi l’idée de céder à la facilité.
C’est à un autre réfugié que je pense : le libyen qui s’est fait exploser à Manchester.
Le journaux prétendent qu’il aurait perpétré ce crime pour venger l’un de ses amis tué par « trois jeunes anglais » (soit des blancs « autochtones »).
Je ne sais pas si cette histoire est vraie mais, si c’était le cas, elle me conforterait dans l’opinion selon laquelle les attentats qui frappent les pays occidentaux ont leurs racines dans ces mêmes pays.
Ce n’est pas là « culture de l’excuse », cela n’enlève rien à l’horreur du crime ni à la responsabilité de celui qui l’a commis.
Mais il y a une autre responsabilité qui est celle de la population en général et de son comportement « raciste » et xénophobe et de ce qu’elle fait subir à ceux qu’elle estime « étrangers ».
Bien sûr, tout le monde n’est pas raciste ou xénophobe mais ces derniers sont suffisamment nombreux pour que se développent la rage et la haine de ceux qui sont victimes de ces comportements, pratiqués en toute bonne conscience.
On en voit maintenant les résultats.
Alors on peut prolonger l’état d’urgence jusqu’à la Saint Glin Glin, développer la police et le Renseignement, on n’arrivera pas à empêcher qu’il n’y ait des morts et des attentats car c’est la population elle même qui fait pousser les fleurs vénéneuses de la haine..

Comments (20) »