Archive for mai 13, 2017

Matheux

Pivoines en arbre, une obtention japonaise.
Les fleurs sont belles mais trop lourdes portées par une tige trop fine et elles piquent du nez vers le sol.
Alors j’ai bricolé des tuteurs avec des cannes de miscanthus.
C’aurait été dommage de ne point voir ces fleurs.
Sylvère, qui est sensible à la beauté, a versé quelques larmes d’émotion et moi j’étais ému de son émotion.
Mais il faut se dépêcher d’en profiter : le printemps est pluvieux et la pluie les abîme vite.
Cette fugacité m’a fait penser à « l’état de grâce » qui suit l’élection de chaque nouveau président de la République.
Celui du nouveau président risque d’être court.
J’ai tenté de me renseigner sur les candidats aux élections législatives investis par le parti du nouveau président.
La première impression, pour autant qu’on puisse en avoir une à ce stade, est que sa base sociologique semble assez étroite : avocats, chefs d’entreprises, cadres supérieurs, banquiers expatriés.
Rien de trés surprenant.
Un cas se détache cependant, celui de Cédric Villani, mathématicien lauréat de la prestigieuse médaille Field et connu des médias pour ses cheveux mi-longs, ses lavallières et la broche en forme d’araignée qui décore le revers de ses vestes.
Un excentrique ! Ca va nous changer.
Blague à part, sa présence est intéressante.
Je ne sais pas s’il lui sera confié des responsabilités gouvernementales mais je serais curieux de voir comment un esprit habitué à des spéculations scientifiques de haut niveau se comporterait devant les réalités plus triviales de la politique ordinaire.
Il est l’image d’un vieux fantasme : celui du gouvernement des savants.
Je suis impatient de voir comment il va se comporter.

Comments (11) »