Election

Une tulipe noire pour le 1 Mai, ça change du muguet.
Je me suis levé trop tard pour suivre les défilés (on n’est pas là pour se faire engueuler), un peu dispersés cette année mais appelant tous, plus ou moins à « faire barrage au Front National » sinon à voter Macron.
Ah là là… ! Depuis le temps que je fais barrage au Front National, j’en ai mal au dos.
Je poursuis par une petite discussion au téléphone avec un ami auquel j’annonce mon intention de voter blanc.
Et là, je me fais engueuler sous le prétexte que « Ne pas voter Macron c’est être l’allié objectif de Le Pen ! »
Ah cette histoire d’allié objectif…! Toute ma jeunesse !
– Réponse : « Oh mais non, mon cas est beaucoup plus grave que ça, car si je suis l’allié objectif de Le Pen en ne votant pas Macron, je suis aussi l’allié objectif de Macron en ne votant pas Le Pen.
Et donc, je me retrouve l’allié objectif des deux candidats pour lesquels je ne vote pas !
A moins que cet argument « d’allié objectif » ne soit, sauf ton respect, qu’une vaste couillonnade. »
JJ rougagne au téléphone mais je continue : « De toutes façons ma décision est prise depuis le mois de Décembre dernier : je ne voterai ni pour Le Pen ni pour Fillon ( à l’époque on le croyait déjà président) ni pour Hollande ( à l’époque on le croyait encore dans la course) ni pour aucun « hollandiste ».
(Je dois ajouter que bien que ma décision soit déjà prise, l’allocution de Hollande pour annoncer qu’il ne se présentait pas m’a sidéré, quand il a dit que la seule chose qu’il regrettait était d’avoir proposé la déchéance de nationalité : « parce que (Je cite de mémoire) je croyais que cette mesure allait nous réunir alors qu’elle nous a divisés ».
Moi qui attribuait la proposition de cette mesure à une intention machiavélienne qui aurait mal tourné, j’ai compris qu’il était sincère et qu’il avait vraiment cru que cet attentat contre l’Egalité pouvait « nous » réunir.
Non mais pour qui il nous prend ??? )
Toute ma vie j’ai voté « utile » ( Chirac en 2002 et il a fallu me trainer par les cheveux ) pour faire barrage au Front National et pour des gens dont les décisions politiques n’ont fait que provoquer la hausse des fachos.
Alors, maintenant, c’est fini ! Je ne voterai plus que pour les gens qui me plaisent et s’ils ne sont pas au second tour, je voterai blanc.
Et si j’ai la moindre responsabilité dans l’élection de la Murène, j’aurais au moins la certitude d’être en bonne compagnie »

Publicités

21 Réponses so far »

  1. 1

    Au moins vous avez le vote blanc. Rien comme ca ici!

  2. 3

    Lechantdupain said,

    Tu es en bonne compagnie Louis 🙂

  3. 5

    Ariane Beth said,

    J’ai regretté moi aussi mon vote Chirac en 2002. Mais aujourd’hui le rapport de forces est différent. La France, l’Europe, le monde sont soumis à une forte offensive néo-fasciste, à des risques de violence et de déchirure. La menace n’est pas imaginaire.
    Et puis je regarde les actes. La gauche plus radicale (« ma » gauche) a préféré les luttes d’ego à l’union. Alors que Macron, avec toutes ses limites, est en train de créer une dynamique de véritable débat démocratique.
    Reste à la gauche la responsabilité d’y prendre part pour les législatives et après.
    Loyalement, pour le bien commun.

    • 6

      clodoweg said,

      Je pense et je ne suis pas le seul que l’offensive néo-fasciste est suscitée par la pression « mondialiste » et, peut-être par les politiques d’austérité. Quand on a le ventre plein on n’écoute pas les fascistes.
      La menace est bien réelle mais les choses ne se jouent pas forcément aux élections.
      C’est toute la société, dans sa pratique quotidienne qui est impliquée.
      Et là…

  4. 7

    tracedepat said,

    Bel article.

  5. 9

    André said,

    Les Américains qui n’ont pas voté (ou voté blanc, si cela existe chez eux) parce que Sanders leur candidat avait été recalé le regrettent aujourd’hui. S’ils avaient donné/prêté leur voix à Clinton, Trump serait retourné dans ses appartements. Ces jérémiades de franchouillards caractériels et enfants gâtés me révoltent. Notre continent a besoin d’une France positive et combative.

    • 10

      clodoweg said,

      Oh, il y a pire que ça : certains partisans de Bernie Sanders ont voté Trump par dégoût de Clinton.
      Mais Clinton avait la majorité dans le pays et Trump n’a été élu qu’à cause du système electoral américain.
      Les américains n’ont pas jugé utile de le rectifier (mis à part un ou deux état de l’Est) parce que la situation ne s’est que rarement présentée dans leur histoire (cinq fois).
      Je suis d’accord pour la France positive et combative. Le tout est de savoir avec quelles armes.

      • 11

        Je suis d’accord avec vous.

        Trump n’etait pas un possibilite.

        Mais je n’ai pas vote pour Clinton non plus. Elle a vote la guerre en Iraq a la demande de George Bush 2 pendant que 77 des senateurs democrates refusaient.

        C’est elle qui a persuade Obama de joindre Sarkozy et Cameron dans la destruction – effectivement – de la Libye. On a peur pour Yemen, l’Erythree etc. Elle aime etre une Americaine guerriere parce que c’est important ici de montrer que tu es comme les hommes: ‘forte’, ‘courageuse’ etc.

        Et ce n’est pas tout. Clinton a une histoire longue de trahison dans les politiques a l’interieur des Etats Unis……….

        C’est le chaos ici aux Etats Unis et dans ses affaires a l’etranger aussi, bien sur.

        Mais les contre-pouvoirs sont aussi encore en marche apres un sommeil assez longue.

        Please excuse the errors in my French!

        • 12

          clodoweg said,

          Votre Français est tout à fait clair, Sarah.
          Les américains ont des contre-pouvoirs plus efficaces que les français.
          En fait, les français n’en ont pratiquement pas.

  6. 13

    De fait, toute voix qui n’ira pas à Macron est une voix qui ne manquera pas au FN.
    Ce n’est pas une question « d’alliance objective », c’est juste une affaire d’arithmétique.
    (Cette histoire « d’alliance objective », ça me rappelle les communistes dans les années 60 et 70 qui pensaient que pire ce serait avec la droite, plus vite arriverait « Le Grand Soir »)

    • 14

      clodoweg said,

      Pour l’arithmétique je te renvoie au corps de mon article.
      Je crois bien que ce sont les communistes qui sont les créateurs du concept d’alliance objective et, pour le reste on verra en 2022 si cinq ans de Macron ont rapproché Le Pen du pouvoir.

  7. 15

    liliplume said,

    Je ne suis pas d’accord avec toi. Voter blanc ou s’abstenir c’est donner une chance à Marine. J’espère qu’il n’y aura pas beaucoup de gens qui raisonneront comme toi. Mon fils qui est un sympathisant des Insoumis va voter Macron la mort dans l’âme.

    • 16

      clodoweg said,

      Je sais lili, mais j’ai voté Chirac en 2002 pour « faire barrage au Front National » et voilà où nous en sommes aujourd’hui.
      Les politiques de ceux que nous avions élus pour « faire barrage » ont contribué à faire grandir le Front National et il est tout à fait possible que cela continue encore.
      Alors, cette fois-ci ce sera sans moi.

  8. 20

    heure-bleue said,

    J’ai voté Macron, sans illusion, ça commence à faire des années que je vote sans illusion.


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :