On tue des enfants (1)

Hier matin j’ai vu, sur une chaine tv « d’infos » que le gouvernement syrien avait annoncé que le bombardement américain de la base de Shayrat avait fait neuf morts dont des enfants.
Quoi ? quoi…? des enfants sur une base aérienne en pleine guerre ? Mais que faisaient-ils là ?
Bon, les gens des services de propagande syriens étaient, peut-être, mal réveillés ce matin.
Mais cela m’a fait sursauter : encore des enfants !
Dans toutes les guerres du monde, on tue des civils, des vieillards, des femmes, des enfants (pour reprendre l’énumération habituelle) sans que la catégorie « enfants » semble poser problème, sauf au Proche Orient.
Je pense que l’on n’y massacre pas plus d’enfants qu’ailleurs mais il n’y a que dans cette partie du Monde que la mort des enfants soit instrumentalisée d’une façon aussi obsédante par les diverses propagandes.
Je ne vais pas faire la liste de toutes les affreuses images que nous avons vues, mais dans les discours aussi les enfants sont présents.
La propagande « anti-sioniste » laisse entendre que l’un des buts de guerre des israéliens serait de tuer de plus en plus d’enfants reprenant ainsi le topos antisémite des juifs tuant des enfants dans des « meurtres rituels ».
La propagande de l’état israélien, elle, s’est risqué à prétendre que les parents palestiniens envoyaient exprès leurs enfants jeter des pierres contre les soldats israéliens pour que ces derniers les tuent.
Là les israéliens reprennent (ou réinventent) les imprécations d’Isaac d’Antioche (V ème siècle aprés JC) accusant les arabes de tuer leurs enfants.
Mais d’où ça sort ces histoire d’enfants ?
Bon, j’ai mon idée (qui n’engage que moi) mais, là, il est une heure et demie du matin et je vais me coucher.
Je continuerai dans une prochaine note.

PS : Il peut sembler incongru de mettre des fleurs pour illustrer un sujet pareil mais on va dire que c’est un hommages aux enfants morts du Proche Orient.
On met bien des fleurs blanches pour les enfants ?

5 Réponses so far

  1. 1

    geraldhelios said,

    À cette note, je ne peux voir qu’une seule réponse adéquate (et musicale en plus) : The Cranberries – Zombie

    :’-(

    • 2

      clodoweg said,

      Salut Gérald ! heureux d’avoir un commentaire de ta part.
      J’avais entendu la chanson mais je ne connaissais pas le clip.
      C’est superbe. Merci de ce cadeau.

  2. 3

    heure-bleue said,

    J’ai vu un palestinien apprendre à son enfant, un presque bébé, à jeter une pierre côté israélien. Dans ce coin du monde, où les US sont très présents, chacun fait son cinéma.
    Et malheureusement pour eux, les enfants font partie du cirque médiatique et politique.

    • 4

      Comme Heure-Bleue.
      J’ajouterai que non seulement les US sont présents, comme l’Iran et la Russie, mais que de tous côtés on instrumentalise les enfants, ils servent d’arme et de bouclier.
      On leur enseigne tout petits à haïr plutôt que connaître.

      Et tous disent « il ne faut pas mentir, il ne faut pas tuer »…

    • 5

      clodoweg said,

      Chacun éduque ses enfants en prenant soin. de bien leur indiquer qui est l’ennemi.
      Les enfants font partie du cirque mais dans cette région ils sont particulièrement mis en avant.


Comment RSS · TrackBack URI

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :