Sabot de Vénus, le retour.

photo-sabot-fevr-2017-copie-1J’ai conservé une touffe, si l’on peut dire, d’orchidées sabot de vénus depuis quelques années.
A défaut de fleurir elle s’étoffait au fil des ans.
Il y a deux ans, elle m’avait donné une fleur et j’avais salué l’évènement ici même.
Cette année l’orchidée a explosé et m’a donné six fleurs, toutes parfaitement formées.
Au risque de me répéter (à mon âge c’est mauvais signe) je tiens à manifester ici ma joie de cet évènement.
Je crois que j’ai compris comment faire refleurir les orchidées : comme je ne dispose plus d’une véranda, j’ai laissé leur pot dehors le plus longtemps possible jusqu’à ce que la température nocturne tombe au dessous de dix degrés.
Il semble que, pour refleurir, les orchidées, comme d’autres plantes (mon gui d’appartement) aient besoin de subir le froid de la nuit.
Je n’en étais pas sûr, mais j’ai tenté le coup et ça a marché.
Evidemment chaque fois que je vois refleurir une plante j’ai l’impression d’assister à un petit miracle.
C’est vrai pour les premières fleurs du printemps qui commencent à s’ouvrir en ce moment et c’est encore plus vrai pour une belle exotique dont le producteur qui vous la vend considère qu’elle est censée crever au bout d’un mois.
Mais, finalement j’ai entretenu cette fleur patiemment comme on entretient un espoir et voici qu’elle m’en remercie, en quelque sorte.
Il ne faut jamais perdre espoir.photo-sabot-fevr-2017-copie-2

10 Réponses so far

  1. 1

    tracedepat said,

    Presque toutes les plantes ont besoin de l’hiver. Au parc de Thoiry, il y a 20 ans, j’ai pris des graines de séquoia. Et j’ai mis dans mon congélateur.
    Puis au printemps, j’ai planté, pour mon futur petit petit petit fils.( vas savoir)
    J’ai divorcé alors, je ne sais ou ça en est.
    Mais au bassoir de la fenêtre de ma cuisine, j’ai un pot, et dedans des glands. Ils on passés l’hiver. J’attends le chênes.

    J'aime

  2. 3

    tracedepat said,

    Sinon, mon orchidée, elle est bien capricieuse. Plus rien depuis 8 mois…

    J'aime

  3. 4

    tracedepat said,

    Chez moi ( en auvergne) , des orchidées, si tu choisi bien ton chemin, elles sont des centaines au bord des routes. Mon père le sait, je ne suis pas assez savant et ma poésie part souvent ailleurs.

    J'aime

    • 5

      clodoweg said,

      Tiens, toi non plus tu ne dors pas…
      Il faudrait que j’aille faire un tour en auvergne au printemps.
      Il fut un temps je pouvais faire deux cents bornes et crapahuter une journée entière pour une orchidée sauvage de cinq centimètres de haut.
      Ah, jeunesse…

      J'aime

  4. 6

    heure-bleue said,

    Je surveille l’orchidée offerte par ma sœur, je vais la mettre dehors ce soir.

    J'aime

  5. 8

    Thaddée said,

    La nature est un miracle de tous les jours, elle tient ses promesses, en dépit de tout ce qui se passe dans le monde, autour de nous, et en nous, elle tient ses promesses. Il n’y a pas de printemps sans printemps. Elle est toujours au rendez-vous là où on l’espère, là où on l’attend. C’est une bénédiction. Passe un beau dimanche Clodoweg, tu fais des merveilles dans ton jardin. Car il est vrai qu’il faut parfois donner un sacré coup de pouce à notre amie la nature.

    J'aime

  6. 9

    clodoweg said,

    Merci Thaddée.
    La Nature est un torrent de merveilles pour ceux qui veulent bien la contempler.

    J'aime

  7. 10

    URL said,

    … [Trackback]

    […] Read More: clodoweg.wordpress.com/2017/03/02/sabot-de-venus-le-retour/ […]

    J'aime


Comment RSS

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :