Archive for mars 2, 2017

Sabot de Vénus, le retour.

photo-sabot-fevr-2017-copie-1J’ai conservé une touffe, si l’on peut dire, d’orchidées sabot de vénus depuis quelques années.
A défaut de fleurir elle s’étoffait au fil des ans.
Il y a deux ans, elle m’avait donné une fleur et j’avais salué l’évènement ici même.
Cette année l’orchidée a explosé et m’a donné six fleurs, toutes parfaitement formées.
Au risque de me répéter (à mon âge c’est mauvais signe) je tiens à manifester ici ma joie de cet évènement.
Je crois que j’ai compris comment faire refleurir les orchidées : comme je ne dispose plus d’une véranda, j’ai laissé leur pot dehors le plus longtemps possible jusqu’à ce que la température nocturne tombe au dessous de dix degrés.
Il semble que, pour refleurir, les orchidées, comme d’autres plantes (mon gui d’appartement) aient besoin de subir le froid de la nuit.
Je n’en étais pas sûr, mais j’ai tenté le coup et ça a marché.
Evidemment chaque fois que je vois refleurir une plante j’ai l’impression d’assister à un petit miracle.
C’est vrai pour les premières fleurs du printemps qui commencent à s’ouvrir en ce moment et c’est encore plus vrai pour une belle exotique dont le producteur qui vous la vend considère qu’elle est censée crever au bout d’un mois.
Mais, finalement j’ai entretenu cette fleur patiemment comme on entretient un espoir et voici qu’elle m’en remercie, en quelque sorte.
Il ne faut jamais perdre espoir.photo-sabot-fevr-2017-copie-2

Comments (10) »

%d blogueurs aiment cette page :