Aprés Noël

photo-rose-dhiver-dec-20-copieLe repas (j’ai fait une faute de frappe : j’avais tapé le trepas) de Noël s’est passé.
Avec les enfants, huîtres, chapon et, comme dessert une tarte au citron meringuée, confectionnée par mon cadet.
Pour une fois qu’il daigne faire un gâteau pour la famille c’était délicieux.
La soirée s’est bien passée mais Sylvère avait appris le matin même que son père venait de mourir.
On a beau ne pas très bien s’entendre avec son père, ça plombe un peu l’ambiance.
Le père de Sylvère était un normand taiseux probablement humilié par le fait que son fils était homosexuel qui n’a jamais dit à son fils qu’il l’aimait (il faut dire que chez ces gens-là…)
Bref, la mère de Sylvère se retrouve toute seule dans une grande maison et se répand en lamentations au téléphone.
Son fils est parti hier soir la retrouver, sans pouvoir assister aux obsèques, tous les trains étant bondés.
Charleville-Mézières c’est loin.
Ce qui fait que moi aussi je me retrouve tout seul dans une maison heureusement pas si grande.
Pour couronner le tout, le village est envahi par la brume, humide et froide.
Une seule rose, frissonnante, pour décorer le jardin et quelques fleurs de la solanée grimpante qui s’obstine à braver le climat.
Ouais… c’est l’hiverphoto-solanee-grimp-nov-2-copie

Publicités

10 Réponses so far

  1. 1

    Lechantdupain said,

    Mes condoléances à Sylvère. T’inquiète, l’hiver est bien pire par ici. Alors je trinque à ta santé pour te réchauffer ! 🙂 Mes amitiés Louis !

  2. 3

    tracedepat said,

    Je n’aime pas le mot « condoléances » : Par contre Epicure et Marc Aurèle sont parfois bien d’une aide.

  3. 5

    Bonne année à vous.

  4. 7

    Ariane Beth said,

    Sans vous connaître autrement que par ce blog, je me sens maintenant suffisamment en sympathie avec toi et Sylvère pour me permettre de vous adresser mes amitiés dans ce moment de tristesse. Et puis les fleurs sont toujours là …

    • 8

      clodoweg said,

      Merci Ariane, tes amitiés me vont droit au cœur, reçois les miennes en échange.
      Le fleurs sont l’image de la Vie, toujours recommencée.

  5. 9

    anguillette said,

    on dit que moins on s’est bien entendu avec la personne, plus la perte est difficile. Je ne sais pas si c’est vrai


Comment RSS

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :