Archive for novembre, 2016

Le Système

photo-anthurium-oct-2016-copieSystème, système, système mediatico politique, on a beaucoup entendu parler de système ces derniers jours.
A ce que j’ai compris, le terme utilisé par certains candidats se voulant populistes désigne à la fois leurs adversaires et les journalistes d' »infotainement » qui se moquent de leurs bourdes ou de leurs palinodies, supposant, entre eux une complicité organisée, établie dans le but de leur nuire.
Ben voyons !
Mais le mot « système » est intéressant. Utilisé à l’origine, dans le langage scientifique, pour désigner une série de propositions formant un ensemble cohérent, il a fini, au siècle avant-dernier, par désigner une organisation politique contraignante.
Mais ce n’était encore que peu de chose ; Si j’en crois mon « histoire de la langue de bois » de Christian Delporte, ceux qui ont donné toute son ampleur à l’usage du mot, ce sont les Nazis qui s’en servaient pour désigner la République de Weimar. Tant et si bien que le mot était passé dans le langage ordinaire.
Et c’est un peu ce qui se passe de nos jours où les Médias, à force de reprendre les « éléments de langage » ( de bois ) des candidats finissent par croire que « système » désigne un objet réel au point de désigner E. Macron comme « un candidat anti-système » sans prendre garde au venin qui se cache dans le mot.
Loin de moi l’idée que les candidats qui utilisent ce vocable soient des crypto-nazis, Non.
Mais force m’est de constater où ils vont chercher leur matériel de propagande par une sorte d’inclination qu’on croirait naturelle. On peut voir où le bois de leur langue a poussé.

Comments (9) »

Novembre

photo-chrysantheme-oct-2-copie-2Bon, voilà, c’est fait.
J’aurais dû y aller le jour de la Toussaint, mais j’avais un problème de voiture.
Et puis le 11 ça allait bien à mon grand-père qui était un AC 14-18 (c’est ce qui est gravé sur la plaque.)
Prés de 400 Km aller-retour pour déposer des chrysanthèmes sur une tombe.
Mon frère, ma mère et mes grands-parents paternels sont dans leur boite et il ne me reste plus de famille à Tarbes.
Sauf ma belle-soeur que j’ai toujours plaisir à voir et qui, elle aussi, a mis deux pots de chrysanthèmes d’un jaune éclatant.
Un coup de soleil bien venu dans cette journée pluvieuse.
Je me sens un peu idiot devant cette tombe, ma famille ne voit pas nos fleurs.
J’essaye d’imaginer leurs os entre les planches et je pense a ceux qui n’ont même pas de tombe comme les 3800 de cette année, perdus en mer.
Allelluiah.
https://youtu.be/ttEMYvpoR-k?t=4 photo-chrysantheme-oct-2-copie

Comments (13) »