Rhinocéros

photo-scarabee-des-chenes-copieCette bestiolle est un scarabée rhinocèros (Oryctès nasicornis). Malgré son air féroce, il est tout à fait inoffensif, sauf pour Sylvère qui a la phobie des insectes volants ( même les touts petits ).
Je l’ai trouvé dans mon jardin. Il est, peut-être né dans mon compost et, au soir de sa vie, peut-être a-t-il voulu revoir le lieu de sa naissance.
Ce sont des choses qui arrivent parfois, passé un certain âge.
Bon, faute de fleurs, en ce moment, je l’ai choisi pour illustrer cette note.
En fait, j’aurais dû intituler cette note « Déradicalisation » puisque c’est ce dont je voulais parler.
Mais le mot est tellement laid (comme d’ailleurs son antonyme ‘radicalisation » ) que je n’ai pu m’y résoudre.
Et puis, il me semble que vouloir « déradicaliser » (Oh, bon sang, même mon correcteur d’orthographe n’en veut pas !) un fanatique serait un peu comme vouloir transformer ce scarabée en papillon.
Les politiciens en campagne se gargarisent de ce mot en ce moment et le gouvernement ouvre des centres spécialisés (pour volontaires ).
J’étais un peu sceptique, alors je suis allé voir sur le web si je pouvais trouver quelques informations sur les méthodes employées.
Et j’en suis revenu encore plus dubitatif.
Entre les illuminés, les gourous et les escrocs l’entreprise me semble mal partie.
Si l’on a une vision du monde bien établie et solide, fût-elle complètement idiote, ce ne sont pas des prêches, de l’hypnose, ou des tentatives de lavage de cerveau qui vont vous en faire changer.
En fait seul un choc suffisamment puissant peut fissurer ce genre de certitudes et ce choc, seule la réalité peut l’infliger.
Je pense que le meilleur moyen de « déradicaliser » ces jeunes gens et jeunes filles serait de les laisser partir en Syrie pour qu’ils voient ce qu’est la réalité de leur idéal.
Et si cela ne parvient pas à les « déradicaliser » rien ne le pourra.

Publicités

17 Réponses so far »

  1. 1

    Je dis ‘j’aime’ but je n’aime pas cette bestiolle du tout!

    Je suis d’accord qu’il est mieux laisser les jeunes partir.

    Mais quoi faire avec ceux et celles qui reviennent pour faire des degats ici et la?

    • 2

      clodoweg said,

      Il est vrai que la bestiole est un peu baroque mais elle est inoffensive.
      La corne est juste là pour plaire aux filles.
      Quant aux djihadistes, en effet, c’est moins le départ que le retour qui pose problème.
      Je ne sais pas du tout ce qu’il faudrait faire.
      Je suppose qu’il faudrait voir au cas par cas.

  2. 3

    Et les éduquer ?
    Apparemment, quand on montre des faits, rien que des faits et qu’on enseigne les méthodes de réflexion et d’analyse, on dirait bien qu’ils finissent par se rendre compte que l’homme a inventé dieu et le tire-bouchon.
    En plus, la simple constatation des effets respectifs de dieu et du tire-bouchon sur l’humanité indique clairement qu’on aurait dû se cantonner au tire-bouchon.
    Vaut mieux se bourrer la gueule de temps en temps que le crâne toute la vie.
    A l’usage, ça fait moins de dégâts…

  3. 5

    Oui, et on aurait besoin d’un tire-bouchon adapté pour vider certaines cervelles, quitte à remplacer le contenu par un peu de bonté et de réalisme.

  4. 6

    liliplume said,

    ou il vont prendre le goût du sang, du viol, du meurtre….

    • 7

      clodoweg said,

      On n’est plus dans la déradicalisation là, Lili.
      Quand on a le goût du sang ou du viol la religion n’est plus qu’un prétexte.
      On a le goût du sang avant d’être radicalisé et ça, ça ne se guérit pas.

  5. 8

    Une chose me surprend depuis tout gosse : La propreté surprenante des insectes en général.
    Que ce soit des « bousiers », les lucanes, les scarabées, même les blattes, même s’ils sortent d’endroits immondes, ils sont impeccablement propres.

    • 9

      clodoweg said,

      Je crois que leur exosquelette chitineux y est pour beaucoup, la crasse n’accroche pas.
      Il passent cependant pas mal de temps à se nettoyer il n’y a qu’a voir une mouche se passer les pattes sur les ailes, c’est précis et minutieux.

  6. 10

    Ariane Beth said,

    Cette photo est magnifique ! La lumière, le jeu des reflets, la « présence » de ce petit rhinocéros qui s’avance vers nous …

  7. 12

    Thaddée said,

    C’est donc un rhinocéros volant et nostalgique 🙂 Déradicaliser, ça me fait penser à dératiser (sans commentaire). Moi je préfère ton adorable petit rhinocéros avec sa corne et son vernis. Bon dimanche Clodoweg !

  8. 14

    Thaddée said,

    Oui j’aime toutes les bestioles à part quelques unes qui me sont insupportables comme les blattes et dans une moindre mesure, les fourmis à cause d’un accident que j’ai eu dans mon enfance. Je ne peux pas dire que je cours après les moustiques mais une fois j’ai vu à la télé la naissance d’un moustique et j’ai trouvé si merveilleux ce spectacle que je me suis juré de ne plus les détester autant (tout étant relatif).

  9. 16

    Al Ceste said,

    Me suis bien tire-bouchonné à lire certains commentaires. Surtout que le seul cantique que je veuille bien chanter est « Bonum vinum laetificat cor hominis ! »


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :