Archive for septembre 21, 2016

Rhinocéros

photo-scarabee-des-chenes-copieCette bestiolle est un scarabée rhinocèros (Oryctès nasicornis). Malgré son air féroce, il est tout à fait inoffensif, sauf pour Sylvère qui a la phobie des insectes volants ( même les touts petits ).
Je l’ai trouvé dans mon jardin. Il est, peut-être né dans mon compost et, au soir de sa vie, peut-être a-t-il voulu revoir le lieu de sa naissance.
Ce sont des choses qui arrivent parfois, passé un certain âge.
Bon, faute de fleurs, en ce moment, je l’ai choisi pour illustrer cette note.
En fait, j’aurais dû intituler cette note « Déradicalisation » puisque c’est ce dont je voulais parler.
Mais le mot est tellement laid (comme d’ailleurs son antonyme ‘radicalisation » ) que je n’ai pu m’y résoudre.
Et puis, il me semble que vouloir « déradicaliser » (Oh, bon sang, même mon correcteur d’orthographe n’en veut pas !) un fanatique serait un peu comme vouloir transformer ce scarabée en papillon.
Les politiciens en campagne se gargarisent de ce mot en ce moment et le gouvernement ouvre des centres spécialisés (pour volontaires ).
J’étais un peu sceptique, alors je suis allé voir sur le web si je pouvais trouver quelques informations sur les méthodes employées.
Et j’en suis revenu encore plus dubitatif.
Entre les illuminés, les gourous et les escrocs l’entreprise me semble mal partie.
Si l’on a une vision du monde bien établie et solide, fût-elle complètement idiote, ce ne sont pas des prêches, de l’hypnose, ou des tentatives de lavage de cerveau qui vont vous en faire changer.
En fait seul un choc suffisamment puissant peut fissurer ce genre de certitudes et ce choc, seule la réalité peut l’infliger.
Je pense que le meilleur moyen de « déradicaliser » ces jeunes gens et jeunes filles serait de les laisser partir en Syrie pour qu’ils voient ce qu’est la réalité de leur idéal.
Et si cela ne parvient pas à les « déradicaliser » rien ne le pourra.

Comments (17) »