Il pleut…

photo ail rose avril 2016 copieIl pleut.
Oui, je ne suis pas le seul à l’avoir remarqué.
La pluie fait plier les tiges graciles de l’ail rose.
Cela fait un bon moment que je n’ai pu passer la tondeuse et les herbes folles transforment le jardin en jungle miniature.
A la télé, les nouvelles sont mauvaises, comme d’habitude.
Une nouvelle tuerie à Orlando contre un club homo.
L’assassin s’est réclamé de Daech qui a confirmé.
On ne sait plus trop quoi dire : un déséquilibré homophobe doublé d’un fanatique islamiste, ça donne un cocktail infernal, comme si deux pestes s’étaient unies pour donner un fléau encore plus horrible.
Et le pire, maintenant, c’est que l’on n’est même plus surpris.
Au prochain on sera blasés.

Publicités

8 Réponses so far »

  1. 1

    C’est étrange.
    Au moment où la télé en parlait, je disais à HB, « les types les plus homophobes que j’ai vus, les guerriers de la guerre « anti-pédé » m’ont toujours semblés pas à très clairs dans leurs goûts en matière amoureuse ».
    Là, HB m’a dit « regarde ce mec ! C’est un homo qui n’assume pas ! Il déteste ce qu’il craint être ! »
    Aujourd’hui on dirait bien que cette hypothèse se vérifie.

    • 2

      clodoweg said,

      En effet, aux dernières nouvelles cela ne semble faire aucun doute.
      Ce n’est pas la première fois que des homos sont agressés par un type de ce genre mais les fois précédentes c’était dans le Christianisme qu’ils s’étaient drapés.

      • 3

        Depuis qu’il y a des homos, c’est à dire depuis toujours, il y a des gens qui se réclament de leur religion pour justifier leur haine.
        Que ce soit la peur de s’avouer homo ou la haine de ceux qui ne suivent pas le même chemin qu’eux.
        L’avantagé énorme de l’athéisme, c’est qu’au moins on n’est pas persuadé qu’un dieu quelconque nous a créé à son image.
        Et ça me soulage, parce que l’idée d’un créateur qui ressemblerait au tas de couillons dangereux qui se réclament de leur dieu, eh ben ça ne me rassure pas…

  2. 4

    tracedepat said,

    « Au pire,on sera blasés » ce jour, pour moi, le pire n’est vraimentsûr, t plus très loin. Il reste la poésie : merci pour toutes tes fleurs.
    Ou des refuges :
    De la solitude, de l’alcool, ou de la création. La sieste. Et bien sûr, ou tout ce que je n’ai pas trouvé, mais au fond, l’idée n’est elle pas semblable ?

  3. 6

    heure-bleue said,

    J’ai pensé que ce type c’était tué en tuant ses semblables, sa religion ne rendait pas les choses faciles.

  4. 8

    Ariane Beth said,

    « Qu’avons-nous de commun avec le bouton de rose qui tremble parce qu’une goutte de rosée lui pèse sur le corps ? » demande Nietzsche par la voix de son Zarathoustra. Moi je crois qu’on a beaucoup en commun. Merci, Clodoweg, de partager vos fleurs : elles me parlent de persévérance à exister, de résistance à la laideur …


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :