Tizoc

photo tulipe fleur de lys copieL’autre soir je me suis brusquement souvenu d’un film qui m’avait beaucoup ému quand j’étais jeune (enfin, plus jeune).
Il me restait même en mémoire le thème musical du film.
Je me suis lancé à sa recherche sur internet, sans trop d’espoir car je ne me souvenais que de son titre original : Tizoc.
Eh bien je l’ai retrouvé et j’ai même pu le visionner quoique en version originale en espagnol.
Il s’agit d’un film mexicain tiré en français : « Quand gronde la colère (Pfff…)  » réalisé par Ismaïl Rodriguez avec Maria Felix et Pedro Infante dans les rôles principaux.
Le film raconte l’histoire romanesque ( avec des chansons) d’un indien simple et naïf qui tombe amoureux d’une espagnole (une « blanche », à l’époque ça ne se faisait pas) et qui croit qu’elle lui a promis le mariage parce qu’elle lui a donné son mouchoir.
Un truc vachement sentimental quoi.
Et, tout d’un coup en regardant le film j’ai compris pourquoi le film m’avait tellement ému : Pedro Infante qui joue le rôle d’un « indio » se retrouve souvent torse nu et c’est la sensualité de cette vision qui m’avait marqué.
Erotisme et Exotisme, le cocktail est imparable.
A l’époque je ne savais même pas que j’étais homo, j’avais treize ou quatorze ans et j’avais peu l’occasion de voir de nudité masculine à part Johnny Weissmuller qui ne m’avait pas autant impressionné ; Question d’âge sans doute.
Evidemment, de nos jours j’aurais été confronté à des images plus rudes que celles-là : Je viens de voir « l’inconnu du lac » d’Alain Guiraudie et je me demande l’effet qu’il m’aurait fait quand j’avais quatorze ans.

Publicités

12 Réponses so far »

  1. 1

    Jj B Dit said,

    Je ne connais pas Tizoc, mais découvrant ‘L’inconnu du lac » l’autre nuit à la télévision, je me suis dit aussi que je n’aurai pu imaginer de telles situations dans ma jeunesse. Ce fut une belle surprise.

    • 2

      clodoweg said,

      J’aime bien le film mais je me demande ce que nos descendants, si l’évolution se poursuit pourront voir au cinéma dans cinquante ans.

  2. 3

    Naaan ! T’es homo ?
    Oh ben ça alors !
    Je suis sûr que ça va t’empêcher d’aller au ciel.
    A part ça, j’ai trouvé ta note émouvante.
    Et ça c’est important.
    Du moins pour moi.

  3. 7

    heure-bleue said,

    On a les mêmes goûts en matière d’hommes, j’ai un faible pour les bruns. La première fois que j’ai vu Exodus, j’étais jeune, j’ai préféré Sal Minéo à Paul Newman.

  4. 9

    Thaddée said,

    On reste marqué par les films qu’on voit jeune. Perso je n’allais au cinéma que pour voir des films sur l’homosexualité masculine (La Conséquence, Race d’Ep…) et je m’en souviens comme si c’était hier, surtout La Conséquence. De là à savoir pourquoi ces films-là m’attiraient plus que les autres, ça reste un mystère mais j’assume 🙂 Beau dimanche Clodoweg.

    • 10

      clodoweg said,

      A l’époque ces films étaient une vraie révolution, la carapace intellectuelle et morale de notre société se fissurait.
      Bonne semaine Thaddée.

  5. 11

    liliplume said,

    Qu’as tu pensé de « les garçons et guillaume à table », il vient de repasser à la tv ?

    • 12

      clodoweg said,

      C’est un joli film et j’aime bien Guillaume Galienne mais le milieu social dans lequel il se passe était très loin de celui où je vivais.


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :