Archive for mai, 2016

Tizoc

photo tulipe fleur de lys copieL’autre soir je me suis brusquement souvenu d’un film qui m’avait beaucoup ému quand j’étais jeune (enfin, plus jeune).
Il me restait même en mémoire le thème musical du film.
Je me suis lancé à sa recherche sur internet, sans trop d’espoir car je ne me souvenais que de son titre original : Tizoc.
Eh bien je l’ai retrouvé et j’ai même pu le visionner quoique en version originale en espagnol.
Il s’agit d’un film mexicain tiré en français : « Quand gronde la colère (Pfff…)  » réalisé par Ismaïl Rodriguez avec Maria Felix et Pedro Infante dans les rôles principaux.
Le film raconte l’histoire romanesque ( avec des chansons) d’un indien simple et naïf qui tombe amoureux d’une espagnole (une « blanche », à l’époque ça ne se faisait pas) et qui croit qu’elle lui a promis le mariage parce qu’elle lui a donné son mouchoir.
Un truc vachement sentimental quoi.
Et, tout d’un coup en regardant le film j’ai compris pourquoi le film m’avait tellement ému : Pedro Infante qui joue le rôle d’un « indio » se retrouve souvent torse nu et c’est la sensualité de cette vision qui m’avait marqué.
Erotisme et Exotisme, le cocktail est imparable.
A l’époque je ne savais même pas que j’étais homo, j’avais treize ou quatorze ans et j’avais peu l’occasion de voir de nudité masculine à part Johnny Weissmuller qui ne m’avait pas autant impressionné ; Question d’âge sans doute.
Evidemment, de nos jours j’aurais été confronté à des images plus rudes que celles-là : Je viens de voir « l’inconnu du lac » d’Alain Guiraudie et je me demande l’effet qu’il m’aurait fait quand j’avais quatorze ans.

Publicités

Comments (12) »

Incendie

photo tulipe parrot avril copieJe suis trés impressionné par les images du gigantesque incendie qui ravage le Nord de la province d’Alberta au canada.
On voit la ville de Fort Mac Murray subir une vraie pluie de feu.
Il faut savoir que ces grands incendies sont l’un des éléments clés de l’écologie de la région.
En hiver il fait froid dans cette région, trés froid.
Si froid que les arbres morts ne pourrissent pas et restent debout au lieu de tomber et de se décomposer à terre.
Du coup, ils sont nombreux au milieu des autres arbres et un coup de foudre suffit à les embraser et à incendier la forêt sur de vastes espaces.
Mais l’incendie est le seul phénomène qui peut restituer au sol le carbone utilisé par les arbres et fertiliser le sol pour que la forêt puisse se régénérer.
D’autre part la majorité des arbres sont des résineux dont l’incendie fait éclater les pignes répandant ainsi les graines qui vont permettre la repousse des arbres.
Bref, l’incendie n’est une catastrophe que parce que les hommes sont venus s’installer au milieu des arbres (pour exploiter les schistes bitumineux).
Les variations du prix du pétrole peuvent mettre les gens dans des situation bien difficiles parfois.

Comments (13) »