Les Stars

photo cineraire mars 2016 copieCe soir, j’ai regardé l’émission télévisée de Frédéric Taddéi « Ce soir ou jamais » où l’on parlait racisme et antiracisme.
L’émission se terminait par une chanson de Christophe : « Lou » qui m’a rappelé le jour où Christophe m’a serré la main.
Ce fut un évènement dans une vie aussi rangée que la mienne car je n’ai croisé que peu de stars.
Il faut dire que quand une célébrité venait au forum de notre magasin nous avions soin de la protéger des débordements toujours possible de ses fans en la faisant entrer « par derrière », par l’entrée de service c’est à dire par le quai de livraison.
Quai qui, à l’heure où arrivait la star se trouvait déjà encombré par tous les containers poubelles du magasin (huit en tout).
Ce qui, à mon avis, valait à la star une entrée assez peu brillante, mais c’est là la rançon de la gloire.
Toujours est-il que ce soir-là, je poussais dans la pente de l’entrée un container assez lourd lorsque je me trouvais en face du chanteur qui entrait.
Nonobstant mon aspect rude de travailleur manuel et mon total look prolétarien le chanteur m’a aimablement tendu sa main que j’ai prise en prenant garde de trop la serrer ( rapport au piano).
Je dois avouer que j’ai été surpris quoique agréablement qu’une célébrité remarque l’existence d’un individu aussi modeste qu’un pousseur de poubelles.
Tous les invités ne sont pas aussi amènes. Je me souviens d’une autre star, une rappeuse alors célèbre, qui avait exigé que tous les couloirs qu’elle devait traverser soient vidés sur son passage.
Par malheur et mauvais calcul de ma part, je me suis trouvé dans le couloir juste au moment ou arrivait le cortège.
Le chef de la Sécurité qui marchait devant m’a fait discrètement signe de disparaître fissa et j’ai juste eu le temps de me jeter dans un renfoncement du couloir et de voir passer la star encadrée par quatre gardes du corps, marchant sans regarder à droite ni à gauche.
Je lui ai trouvé une petite mine.
Bon, pour Christophe et son absence de mépris de classe, j’ai choisi cette cinéraire bleue comme les mots de sa chanson.

Publicités

2 Réponses so far »

  1. 1

    liliplume said,

    les rappeuses sortent rarement de la cuisse de Jupiter, si ?


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :