La Bergeronnette

.photo bergeronnette fevr 2016 012On la voit souvent picorer aux terrasses des cafés, hochant la queue comme pour suivre quelque rythme intérieur ; La bergeronnette est un oiseau dotée d’un culot extraordinaire.
Un jour, l’une d’elles est venue picorer jusqu’entre mes chaussures, ce qu’aucun moineau n’a jamais fait.
Hélas, à chacune de nos rencontres, il me manquait un appareil photo. j’ai souvent maudit le fait d’en avoir manqué, mais, à moins d’en porter un autour du cou…
Mais au cours de mon séjour en clinique, lors de la sortie de la première cigarette, j’en ai repéré une sur la terrasse (évidemment, je n’avais pas l’appareil photo !) et je me suis bien promis qu’à la prochaine consultation, je prendrais mes précautions.
Donc, ma consultation passée, je me suis installé sur la terrasse non sans avoir fait l’emplette d’un café noir et d’un cookie.
Je ne peux pas dire que j’adore les cookies aussi j’en ai émietté une partie sur le sol en espérant que Bergeronnette voudrait bien se montrer.
J’ai attendu, oh… bien dix secondes et elle est arrivée.
Une bête superbe, un beau mâle costaud comme je les aime. Il fait sa loi sur la terrasse de la cafétéria, chassant les moineaux et s’attaque même à sa propre image dans la vitre de la porte.
Et tout cela assez longtemps pour que je puisse enfin lui tirer le portrait.
Cela m’a procuré plus de plaisir que les bonnes nouvelles données par le toubib.
Comme son nom l’indique, la bergeronnette picorait autrefois sur les rives des ruisseaux.
Il en est, peut-être qui le font encore mais certaines ont jugé plus économique d’aller se servir directement chez les humains

Publicités

8 Réponses so far »

  1. 1

    Même les buses se tiennent sur les aires d’autoroute.
    C’est moins fatigant qu’essayer de choper une bestiole.
    On jette tant de bouffe…

    • 2

      clodoweg said,

      Oui, les animaux aussi ont des comportement utilitaires et s’adaptent à de situations crées par l’homme.
      En voyant les buses perchées sur les piquets qui tiennent les clôtures des autoroutes, je me suis demandé si elles n’attendaient pas qu’une bestiole se fasse écraser.

  2. 3

    tracedepat said,

    Enfant, en camping, j’ai souvenir d’un moineau à qui on jetait des miettes de pain, de plus en plus près de nous. L’effronté s’approchait bien jusqu’à 20 cm de nos pieds nus.
    Pour les photos, j’ai troqué un reflex qui restait dans sa housse contre un excellent compact qui ne quitte que rarement ma poche. Autant de photos en 1 ans qu’en 10 avec le précédent.

    • 4

      clodoweg said,

      J’ai vu un moineau venir me voler une miette directement sur la table.
      J’ai justement reçu un petit compact comme cadeau de noël, pour remplacer le mien qui, après douze ans d’usage, commençait à perdre des fonctions. Il reste à demeure dans ma sacoche et c’est avec lui que j’ai photographié la bergeronnette.
      Je suis assez content de cet appareil.

  3. 5

    Je me souviendrai toujours du marché aux oiseaux. C’était tout près de Notre-Dame de Paris. Ils étaient adorabes.

  4. 7

    Elle a un vol ondulant et elle hoche de la queue, belle photo !


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :