Archive for janvier 5, 2016

Athéisme

photo pavot dec 2015 009 copie Cela faisait prés de trois mois qu’il n’avait pas plu. Ce matin une petite averse a répandu ses larmes sur les pétales des pavots d’Islande que j’ai achetés samedi pour mettre une touche de couleur dans le jardin.
Et, en perlant de larmes nous voici déjà à l’anniversaire des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cascher.
Le journal va publier un numéro spécial dont la couverture, un dessin de Riss le rédacteur en chef, montre un Dieu(version vieillard barbu +triangle avec un oeil dedans) aux mains sanglantes et porteur d’une kalachnikov avec cette légende :  » un an après l’assassin court toujours ».
A l’intérieur, un édito du même Riss s’en prend aux croyants : « Oui, beaucoup ont espéré qu’on se fasse tuer. TU-ER. Parmi eux, des fanatiques abrutis par le Coran, mais aussi des culs-bénits venus d’autres religions, qui nous souhaitaient l’enfer auquel ils croient, pour avoir osé rire du religieux. »
Et l’éditorial se termine sur cette phrase : « Les convictions des athées et des laïcs peuvent déplacer encore plus de montagnes que la foi des croyants. »
Etant moi-même tout à fait athée, je devrait approuver sans réserves ces déclarations, Mais…
Mais les choses ne sont pas aussi simples.
Hélas, les hommes ont besoin de croire, besoin, à en croire Freud de retrouver le sentiment de sécurité qu’ils éprouvaient dans leur enfance quand leur père les protégeait et qu’ils le pensaient tout puissant.
Et donc, parce que le vide que crée l’Athéisme est difficile à supporter, beaucoup d’athées vont se chercher un ersatz de Père Eternel.
Ce peuvent être la Raison, le Peuple, le Parti, la Race, la Nation, la Planète, la Laïcité, un chanteur de variétés ou même le dernier produit de chez Apple ; les possibilités ne manquent pas et certains de ces Néo Dieux sont tout aussi sanguinaires que les Molochs de l’Antiquité.
Voilà pour quoi, moi, athée, je reste méfiant vis à vis de ceux de mes coreligionnaires qui cherchent à me refiler des croyances de pacotille.
Je préfère rester debout devant le Néant, même si c’est diablement difficile.

Comments (9) »