La Rencontre

photo renoncule avril 201 copie 1L’an dernier j’ai planté des griffes de renoncules.
Ce n’est pas la première fois, mais les résultats étaient médiocres et les renoncules ne repoussaient jamais.
Cette fois-ci, j’ai utilisé un bidon en plastique que j’ai enterré aprés avoir fait des trous à une certaine hauteur pour que le fond reste humide.
J’ai bon espoir qu’elles reparaissent l’année prochaine, il faut toujours choisir avec soin son terrain quand on plante une graine.
Il y a deux jours, Sylvère a eu une surprise. Alors qu’il était à son travail, il a vu arriver au comptoir un ado de 14 ans qui a demandé : « Est-ce que je pourrais parler à Sylvère ? ».
Sylvère, à qui la tête du gamin ne disait rien, a répondu : « C’est moi. »
Le gamin a dit : « Je suis Nico »
Zboïnnnnngg !photo renoncule avril 201 copie 2
Nico est le… enfin le… c’est à dire, le… ; Bon, il n’y a qu’une façon de le dire : Nico est le fils biologique de Sylvère.Il y a quelques années ( 14 ans, en fait ) Sylvère vivait avec un autre homme que moi et la soeur de cet homme, elle même en couple avec une autre fille, voulait absolument un enfant.
Elle a dépensé des fortunes en voyages épuisants en Espagne mais ses efforts étaient restés vains.
Elle a demandé à Sylvère de…euh…donner un coup de main, au moins de quoi remplir une seringue.
Et, cette fois, la chose a fonctionné, elle est tombée enceinte. La grossesse s’est bien passée et il est né un garçon.
Elle a fait jurer à Sylvère d’abandonner toute prétention sur l’enfant ; Elle lui a même fait signer un papier.photo renoncule avril 201 copie 3
Pendant cette grossesse Sylvère a fait son AVC. Dans son fauteuil roulant il n’a pas eu le droit de tenir le bébé dans ses bras, tout juste de le regarder dormir.
Et puis Sylvère s’est séparé de son ami d’alors, le temps a passé.
Quand l’enfant a demandé où était son père sa mère lui a répondu qu’il était mort.
Cependant, l’amie de la mère, séparée elle aussi mais avec laquelle l’enfant avait gardé des liens parentaux lui a raconté son histoire et lui a dit que son père, enfin, son géniteur, était toujours vivant.
Et voila comment, 14 ans après la seringue, Sylvère s’est retrouvé face à face avec les conséquences d’un geste dont il n’avait peut-être pas, à l’époque, mesuré toute l’importance.photo renoncule avril 201 copie 4
Heureusement, la rencontre s’est bien passée.
Le gamin est mignon comme tout, travaillant bien à l’école, fashion victim sans la moindre faute de goût dans sa tenue ( très important ça, pour Sylvère) et surtout, il lui ressemble.
Sylvère étant au travail ils n’ont pu passer que peu de temps ensemble mais ils ont convenu de se rencontrer demain pour passer la journée.
En attendant il ont échangé beaucoup de SMS.
Quand, le soir, j’ai demandé à Sylvère quel effet lui avait fait la rencontre, il m’a répondu que oui, bof, c’était rien d’extraordinaire, juste avant de fondre en larmes.
Moi, je trouve que c’est une très bonne chose pour le gamin et pour Sylvère.
La suite ne sera pas forcément facile mais je l’attends avec impatience.

Publicités

10 Réponses so far »

  1. 1

    heure-bleue said,

    Finalement, on n’est jamais à l’appris de surprise, homo ou hétéro, famille recomposée ou décomposée, c’est le lot de tous…

    • 2

      clodoweg said,

      Oui, les familles se décomposent et se recomposent au gré des hasards de la vie.
      Dommage que le gouvernement empêtré dans son impopularité ait, apparemment, balancé sa « loi famille » à la poubelle.
      A ce qu’on en sait elle devait reposer sur la filiation qui ne se justifiait plus que d’elle-même ; La famille étant devenue un objet trop flou.
      Ouais…dommage.

  2. 3

    La suite, avec des ados ne sont jamais faciles.
    Quelle que soit la façon dont ils furent conçus et quelle que soit la forme du couple qui les a voulus.

    Une phrase m’a fait sourire et amené une réflexion fort terre à terre :

    « Elle a dépensé des fortunes en voyages épuisants en Espagne mais ses efforts étaient restés vains.
    Elle a demandé à Sylvère de…euh…donner un coup de main, au moins de quoi remplir une seringue. »

    Là je me suis demandé si la vielle méthode, sans seringue, n’eût pas été plus efficace et moins épuisante…
    Et puis ce n’est pas une seringue qui pique, c’est déjà ça. 😉

    • 4

      clodoweg said,

      Evidemment, le goût, tout le monde en conviendrait, la bonne vieille méthode eut été moins épuisante sinon plus efficace.
      Mais pour cela, il aurait fallu que les deux parents acceptent de se toucher, ce qui était absolument exclu pour l’un comme pour l’autre.
      Pour la suite effectivement, Sylvère balise et moi aussi, un peu.

      • 5

        Ça fait longtemps que je n’ai pas entendu ça  » baliser » pour « avoir les jetons ».
        Tu ne nous rajeunis pas, sur ce coup là…

        • 6

          clodoweg said,

          Le goût, mon amour de la langue s’étend jusqu’à l’argot militaire.
          Mais, en effet, je l’ai appris au cours de mon Service, il y a …il y a…Oh mon Dieu, tant que ça !!!

  3. 7

    lechantdupain said,

    Le roman de la vie ne manque pas de surprises, que d’émotions à laisser éclore ou à gérer….

    • 8

      clodoweg said,

      Roman c’est le mot.
      En fait, ce pourrait même être une intrigue de mélodrame avec reconnaissance et « croix de ma mère » à la fin.
      Mais la vie peut encore réserver des surprises.

  4. 9

    liliplume said,

    Mais quelle belle histoire ! Je suis contente pour Sylvère !! (et j’aime mieux cette note que la suivante 😉 )

    • 10

      clodoweg said,

      Oui, lili, c’est une belle histoire et une chance pour Sylvère.
      Mais il faut rester prudent, la greffe d’un père sur un adolescent est délicate.
      Tu n’es pas la seule à ne pas trop aimer la note suivante, je peux t’assurer pourtant que je n’ai pas voulu choquer. 🙂


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :