Archive for février 25, 2015

La Primavera

photo iris reticule fevr  copieD’ordinaire c’est un crocus mais, cette année, c’est ce petit iris réticulé qui est la première fleur à annoncer le printemps.
Bien sûr, je sais que le printemps vient toujours après l’hiver mais, il n’empêche, je suis toujours heureux de voir la première fleur comme s’il me fallait une confirmation que l’hiver ne sera pas éternel et qu’il y aura bien un autre printemps.
Mais, pour ma mère, celui-ci sera plus court que d’autres.
Dimanche midi j’ai reçu un coup de fil m’annonçant qu’elle avait fait un AVC « vraisemblablement massif » et qu’elle était à l’hôpital.
Alors, je suis parti à Tarbes.
Sur l’autoroute il y avait du soleil. les vaches étaient sorties des étables et les montagnes enneigées formaient un splendide horizon.
Je suis arrivé à l’hôpital, j’ai trouvé la chambre.
Ma mère, allongée dans son lit semblait toute petite, fragile et légère comme un fétu, comme un enfant.
Je lui ai dit que j’étais là, je l’ai embrassée sur le front.
Je savais qu’elle ne pouvait parler mais je pense qu’elle m’a reconnu. elle s’est mise à respirer plus vite et a sorti sa main gauche de dessous le drap et quand je l’ai prise elle a légèrement serré la mienne.
Je suis resté ainsi un moment lui parlant et lui donnant des nouvelles des enfants.
Puis les infirmières sont venues pour faire sa toilette.
J’ai vu le médecin de service qui m’a dit qu’il n’y avait pas grand’chose à faire et qu’on allait lui prodiguer des soins palliatifs.
Il ne pouvait s’engager sur le moment de sa mort.
Alors je suis reparti à Toulouse. Le soleil se couchait, plus paresseusement que d’habitude, il y avait des buses perchées sur les piquets du grillage de l’autoroute.
C’est bientôt le printemps

Actualisation de la note : Ma mère est morte cette nuit. Bien que le médecin m’ait affirmé qu’elle ne souffrait pas, je dois avouer que je suis soulagé. Je n’aimais pas la savoir enfermée dans son propre corps.

Comments (11) »