Archive for janvier, 2015

Le Sabot de Vénus

photo sabot venus janv 20 copieUn peu de douceur dans ce monde de brutes : cette orchidée est un « sabot de Venus ».
Je ne pense pas l’avoir déjà montrée bien que je la possède depuis plusieurs années.
C’est une espèce exotique et aujourd’hui, pour la première fois depuis des années ELLE A REFLEURI !
Quand on achète une orchidée chez un pépiniériste ou même dans un supermarché, on ne vous livre pas la notice pour la faire refleurir. Il semble prévu qu’elle va faner, puis crever et être jetée à la poubelle.
Mais ça m’agace de voir crever une plante alors je tente de les garder en vie.
A force d’échecs, j’ai compris que les orchidées, pour refleurir, avaient besoin du froid de la nuit.
Alors je l’ai laissée dehors jusqu’à ce que la température nocturne menace des descendre en dessous de 10°. Puis j’ai lu que pour pallier à la chaleur trop élevée de l’appartement il fallait l’installer prés d’une fenêtre de telle façon que ses feuilles touchent la vitre, ce qui était censé lui faire croire qu’il faisait plus froid qu’en réalité.
Et ça a marché : mon sabot de vénus a refleuri.
J’étais aussi ému de voir la fleur sortir et se développer que quand je voyais la chatte faire ses chatons.
Dans la vie, il n’y a pas que les nouvelles horrifiantes et le verbiage pénible de la Télé, il y a aussi l’émerveillement de réussir à faire refleurir une fleur.

Comments (5) »

Blasphème.

Photo auriac mai 10 007 copieJ’ai écouté le discours de Manuel Valls devant l’Assemblée Nationale : Du Bossuet !!
Nan, j’déconne.
J’hésite pour qualifier la rhétorique du premier ministre entre plusieurs qualificatifs ; Est-ce : « affligeant », ou bien « lamentable », ou alors « pitoyable » ?
Peut-être les trois à la fois.
Ô Mânes de Jaurès, Esprit de Gambetta, ce lieu qui fut, jadis, temple de l’Eloquence en est, à ce moment, devenu le tombeau.

Bon, je commence a être un peu gavé de discours patriotiques mais il semble qu’il soit devenu impossible de leur échapper.
Aujourd’hui, il semble que la Patrie s’affole que quelques élèves aient regimbé devant la minute de silence imposée d’En Haut et du fait que les prof n’aient plus le monopole de la Parole d’Autorité.
Ouais, c’est bien dommage.
Et aussi que Dieudonné va passer en correctionnelle pour son tweet : « Je suis Charlie Coulibaly ».
sous l’inculpation d’Apologie du Terrorisme.
Dieudonné est obsédé par le « Sionisme » et la condition des noirs en France. Du coup, un noir qui tue des juifs « ça » lui parle et il se sent, peut-être, des affinités avec Coulibaly en raison de la vie que ce dernier a dû mener jusqu’à en arriver au terrorisme. D’où son tweet provocant ( tiens, ça me rappelle quelqu’un !)
Evidemment, ce n’est pas bien, mais, dans ce cas particulier, l’Apologie du Terrorisme me parait pour le moins allusive et le délit s’apparente beaucoup (mais vraiment beaucoup) à un délit de Blasphème.
Il ne faudrait quand même pas que la Laïcité, telle qu’elle est pratiquée de nos jours, devienne une nouvelle sorte d’Obscurantisme.

Comments (12) »

Liberté, liberté chérie.

photo feuilles givre 10 copieJ’ai bien vu ces cortèges qui se proposaient de défendre la liberté d’expression dans notre pays.
Soit, le droit pour chacun de dire et publier ce qu’il veut.
C’est bien.
Mais la liberté d’expression, menacée par les islamistes, n’est pas si universelle que ça.
Dans les faits chacun ne peut pas dire ce qu’il veut ; les opinions des nazillons, par exemple, sont censurées et punies de même que les propos antisémites ou racistes, comme appels à la haine raciale.
Et là on tombe sur un os : L’état d’Israël a réussi à faire considérer, par l’intermédiaire de quelques « intellectuels », de journalistes, des responsables des institutions juives et même d’un académicien, toute critique à son encontre comme une manifestation d’antisémitisme.
L’absence de toute critique argumentée des actes et de l’idéologie de cet état fait que, quand on considère l’idéologie « anti-sioniste » on se retrouve devant une sorte de gloubiboulga complotiste avec de vrais morceaux d’antisémitisme dedans.
Cela fait aussi que les ennemis d’Israël considèrent que tous les juifs de France, parce qu’ils sont juifs sont forcément des agents ou des soldats de cet état.
Le résultat en est que les terroristes islamiques s’en vont tuer des juifs ( et même des enfants ) uniquement parce qu’ils sont juifs, ce qui fait dresser les cheveux sur la tête.
S’il existait un véritable discours critique envers Israël, sérieux et audible, cet essentialisme sur « les » juifs serait plus difficile à mettre en place.
Il y a d’autres obstacles à la liberté d’expression comme le fonctionnement commercial des médias : aucun journaliste ne va publiquement dire du mal des capitalistes qui possèdent son journal.
Ne rêvons pas, ce ne sont pas des manifs, si vaste soient-elles qui vont changer cet état des choses.
Et la situation risque de s’aggraver encore, certains demandant un « patriot act » à la française c’est à dire la défense de la Démocratie par des moyen peu démocratiques.
La Liberté ( y compris celle d’expression ) risque encore d’en prendre plein la gueule.

Comments (12) »

Euh… ouais, je suis (encore) Charlie.

Photo passe 07 copieJ’ai eu du mal a réaliser que le grand duduche avait été assassiné.
Et encore plus à me remettre de la crise de rage qui a suivi, à mon âge il faudrait que je ménage mon coeur.
Cela faisait longtemps que je n’avais pas acheté Charlie hebdo. Je suis de l’époque de Cavanna et du professeur Choron, ce que philippe Val avait fait du journal ne m’intéressait pas : articles contre les fumeurs, les amateurs de corridas et les mangeurs de viande. Pffffft ! ! !
Ma jeunesse a commencé avec Hara Kiri ; Je me souviens encore où j’en ai vu, pour la première fois un exemplaire, c’était chez le marchand de journaux d’Hendaye.
Pour ceux de ma génération, Hara Kiri représentait la lutte contre l’étouffoir de l’Etat Gaulliste.
Un pouvoir politique se maintient en se parant de valeurs et le journal luttait à sa manière contre ces valeurs là.
Après, ce n’a plus été pareil.
Mais, en y repensant, ce sont bien ces gens qui ont formé mon tempérament politique, fait de scepticisme et d’ironie à l’encontre des lourdeurs du Sacré.
A ce propos, je me demande ce qu’auraient pensé les dessinateurs assassinés des hommages que leur ont rendu la classe politique, les chefs d’états étrangers, et même le Pape, eux qui se sont, depuis le début copieusement foutu de leur gueule.
Le sommet ayant été atteint par le glas de Notre Dame.
Pour des amateurs d’humour noir, on peut dire qu’ils sont partis en beauté.

PS c’est la seule fleur noire que j’ai pu trouver dans mes photos.

Comments (10) »