La Dernière nuit de l’année

photo champignon bois dec copieDernière nuit de l’année.
Sylvère travaille et je réveillonne seul devant un plat de lasagnes au saumon surgelées.
Il n’y a plus de fleurs dans le jardin, les plantes préparent la prochaine saison.
Il reste des champignons. Celui-ci a poussé sur le demi rondin qui servait de base au sapin de l’an dernier.
Il est mignon.
Cette année qui vient sera une sorte d’étape pour moi, une date, comme on dit, symbolique, bien que le temps s’écoule de façon continue.
c’est l’année où j’aurai 70 ans.
Suis-je vieux ? suis-je encore jeune ?
C’est bizarre, dans ma tête j’ai tous les âges à la fois.
Vingt ans, trente, quarante. A partir de quarante j’ai arrêté de compter.
Dans ma tête, oui, je suis toujours jeune et si, parfois, un essoufflement ou une douleur articulaire viennent troubler ma quiétude, je fais mine de les ignorer.
Il me reste encore du temps, mes grands parents paternels sont morts à 96 ans, ma mère vit encore (tout doucement) à 95 ans.
Mettons que mon espérance personnelle soit de 95, si on enlève dix ans pour la cigarette, il me reste encore quinze ans à peu prés.
De quoi s’ennuyer ferme encore un bout de temps.
J’aurais rêvé d’avoir une famille unie (tout le contraire de celle dans laquelle j’ai grandi) de voir souvent mes enfants, d’avoir des petits enfants qui crient autour de moi et à qui j’aurais pu apprendre quelques trucs sur la vie.
Les aléas de l’existence ont fait qu’il n’en est pas ainsi, tant pis.
Mes lasagnes sont refroidies maintenant mais je crois que mon café est prêt.
Un café très ordinaire mais auquel j’ajoute quelques épices venues du Maroc et dont la première gorgée vous expédie direct de l’autre côté de la Méditerranée.
J’attendrai d’avoir ramené Sylvère pour le whisky, par ces nuits de fêtes, le flics dressent des nasses à ivrognes sur le boulevard et je n’ai pas envie de me gâcher la soirée.

Publicités

12 Réponses so far »

  1. 1

    eh bien le temps des retrouvailles arrive vite, bon amusement à vous deux et à votre santé en avance 🙂

  2. 3

    liliplume said,

    Pas à t’ennuyer ferme, à t’organiser pour que ces quinze années soient bien remplies, non mais !! Déjà tu as de la chance d’avoir une telle espérance de vie ! (je me permets de te « secouer » là mais c’est pour ton bien !)
    Et des petits enfants, tu en auras sûrement …

    • 4

      clodoweg said,

      Bien sûr, lili, je me réjouis d’avoir une telle espérance de vie. Elle a bien augmenté, l’espérance de vie et les centenaires pullulent.
      Tout est de voir dans quelles conditions on vit.

  3. 5

    heure-bleue said,

    Et tu ne vas pas déprimer parce que tu n’as pas encore de petits enfants, ils les font tard, ma belle fille avait 40 ans pour la naissance de la deuxième.
    Je ne suis pas pressée pour les 70 depuis toujours, je déteste les changements de dizaine.
    Passe une bonne année 2015 à cultiver ton jardin et à t’occuper de Sylvère…

    • 6

      clodoweg said,

      Non heure-bleue, je ne déprimes pas pour cela . Après tout, moi-même j’ai eu les enfants assez tard, ce qui, je pense a été une bonne chose pour eux.
      Et, moi non plus, je n’aime pas les changements de dizaine ; C’est à ces moments-là qu’on réalise combien le temps a passé vite.
      Bonne année 2015 à toi.

  4. 7

    tracedepat said,

    Quinze ans… Quelle chance… Je me suis réveillé ce matin, en me disant : » tiens ? 2015″…

    • 8

      clodoweg said,

      Bon, ce n’est qu’une estimation. Au pif.
      Pas plus idiote d’ailleurs que beaucoup que je peux lire dans la presse.
      Mais, je ne sais pourquoi, l’arrivée de cette année m’a fait l’effet d’une goutte d’eau glacée dans le cou.
      Je crois que je regarde trop la télé.
      Et…ah oui, bonne année 2015.

  5. 9

    « Suis-je vieux ?  »

    Les genoux, oui.
    La cervelle non.

    « suis-je encore jeune ? »

    Les genoux, non.
    La cervelle oui.

    Tant qu’on n’en est pas à se dire « P… ! J’ai vraiment fait le plus gros ! », ça va.
    Tant qu’on regarde quelqu’un qui nous attire avec la lueur d’intérêt qui va bien dans le regard, ça va.
    Tant qu’on peut être étonné, ça va.
    Tant qu’on est curieux, ça va.
    Bref, tout ça.
    Tu sembles avoir tout ça.
    Alors tu as encore de la jeunesse à brûler…

  6. 11

    « Je suis même surpris moi-même d’être d’accord à ce point. »

    Remets toi, clodoweg, remets toi !
    Ce n’est qu’un blog.
    (u coup je suis sûr que tu vois pourquoi mon préféré était Wolinski…)


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :