Histoire de la maman roumaine ( et de ses deux enfants)

photo pensée octobre 2014 copieJ’ai entendu que la cour européenne de justice avait autorisé les états qui le désireraient à ne pas verser de prestations sociales aux citoyens européens qui viendraient s’installer dans leur pays sans y chercher du travail et sans avoir de moyens d’existence.
Les médias en ont donné un exemple pour bien clarifier la chose.
Supposons donc une mère suédoise,..non, non, mauvais exemple… une mère roumaine (#voleurdepoules) venant s’installer en…mettons en Allemagne (il parait que l’Allemagne est trés préoccupée par la vague d’immigration (#jesuistroprichepourpayerpourlespauvres) qu’elle subit actuellement.) avec ses deux enfants.
Eh bien maintenant l’Allemagne pourra refuser de lui verser toutes les allocations(#traindeviedeletat) auxquelles elle aurait eu droit auparavant si elle ne peut justifier ni de la recherche d’un emploi ni de moyens d’existence suffisants (#voleurdepoules).
Et c’est tout.
Personne ne se demande ce que cette mère aurait pu faire de cet argent si, ce qu’à dieu ne plaise, elle l’avait reçu.
Serait-elle allée le déposer sur un compte aux iles Caïman (#jaimelentreprise) ?
J’en doute.
Elle serait plutôt allée chez les commerçants du coin (#sospetitcommerce) acheter quelque nourriture pour nourrir ces deux enfants.
Ce qui aurait permis à ces commerçants, grâce au modeste bénéfice réalisé sur cette vente, de s’enrichir modérément et de payer un peu plus d’impôts à l’Etat(#sospetitcommerce).
De toutes façons l’argent serait resté dans le pays, les pauvres faisant rarement de l’évasion fiscale (#jaimelentreprise).
Evidemment tout ceci est censé se dérouler en Allemagne et pas du tout en France où l’on vient de laisser revenir un immigré hongrois, trop pauvre pour payer ses amendes (#walkingdead).

Publicités

11 Réponses so far »

  1. 1

    geraldhelios said,

    lol ! Je n’imagine même la même histoire réécrite avec cette fois « une mère française et ses deux enfants … » car à moins qu’elle soit noire, j’imagine le tolé que ça ferait … ! Ah la la ! c’est toujours si gratifiant de pointer l’AUTRE du doigt ! ^^ S’en serait presque drôle !

  2. 3

    toi pas avoir compris.
    Tout le monde se fout des roumains.
    Le message c’est « vous en faites pas, vos sous n’irons pas dans la poche de pauvres ».
    Message incomplet.
    La suite étant « vos sous irons remplir des poches déjà pleines grâce au CICE, aux niches fiscales, aux aides aux entreprises, aux arrangements fiscaux avec des boîtes qui font d’énormes bénéfices mais ne jouent pas le jeu de l’impôt. »

    • 4

      clodoweg said,

      Si si, j’avais compris et c’était la façon dont les médias laissaient en suspens la suite du message qui m’amusait dans cette histoire.
      J’ai lu un sondage qui disait que 65% des français ne faisaient pas confiance aux journalistes.
      On se demande bien pourquoi !

  3. 5

    Comme aux USA où le problème n’est pas tant de payer des impôts mais la crainte que cet argent serve à quelqu’un d’autre que celui qui a payé ses impôts.
    L’Europe jusqu’à présent ne considérait pas que « solidarité » était un gros mot.
    Grasse à l’avancée de l’égoïsme des plus riches, nous devenons anglo-saxon.

    • 6

      clodoweg said,

      L’avancée de l’égoïsme est bien grasse, en effet.
      C’est vrai, nous ressemblons de plus en plus à des Anglo-américains ( les anglo-saxons n’existent pas, c’est une invention de juristes anglais au XVIème siècle) les riches,( les petits riches ) répugnent de plus en plus à payer pour les moins riches.
      Cela alimente tout un tas de mouvements nationalistes : Ecosse, Catalogne, etc…

  4. 8

    trace de pat said,

    Aujourd’hui , c’est les roumains, et toujours le arabes… Je rie de voir comment ma mère en a chié d’être une immigrée italienne quand Mussolini a déclaré la guerre à la France. Aujourd’hui, quand je dis que je suis italien, c’est tout de suite plus facile pour draguer 🙂

    • 9

      clodoweg said,

      Ah l’amant latin !
      Ma mère a été naturalisée, ainsi que toute sa famille en 1938, heureusement elle n’a pas perdu le décret de naturalisation car, il y a quelques années, quand elle a voulu faire refaire sa carte d’identité, les zélés fonctionnaires de Nantes le lui ont réclamé.

      • 10

        trace de pat said,

        Les papiers, les papiers… Mon grand père est venu en France parce qu’il n’en voulait pas un, de papier: la carte du parti. « ave la tessera ? » lui demandait-on pour avoir du travail.

    • 11

      J’ai des souvenirs de copains qui étaient des « macaroni » avant d’être quoi que ce soit d’autre…


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :