Archive for juin 26, 2014

Eremurus

photo eremurus mai 2014 0 copieCeci est un eremurus (eremurus bungei) ou lis des steppes.
Une plante de la famille des asphodèles.
J’en ai planté un qui n’a jamais fleuri.
Je m’étais fié aux diverses notices que j’avais pu lire, disant que c’était une plante qui craignait l’humidité au point qu’il fallait mettre une poigée de sable sous le bourgeon central d’où partent ses grosses racines charnues.
Résultat : les feuilles sortaient mais jamais les fleurs.

Et puis j’ai vu une émission de télé ou un homme disait devant une splendide touffe d’érémurus qu’il les avait mis là parce que le terrain était humide.
Encore une plante avec des exigences compliquées !
Alors j’ai fait un « bac riviera » maison comme celui dans lequel j’ai planté les fritillaires méléagres et les dents de chien qui y prospèrent gentiment ( photo du bas).
Un bac dont le fond reste toujours humide dans lequel j’ai replié les grosses racines, sans oublier la poignée de sable sous le bourgeon.photo eremurus juin 2014  copie
Et ça marche ! Mon eremurus a fleuri dressant sa grappe de fleurs a prés d’1m50.
Comme quoi, les informations que peuvent donner les manuels sont parfois sujettes à interprétation.

Je me demande parfois pourquoi je me donne tout ce mal (creuser un trou dans une marne lourde pour y enterrer un bidon de 20 l, ce n’est pas rien, à mon âge, d’autant plus que je dois en creuser deux autres car un eremurus tout seul ça fait un peu riquiqui.) pour acclimater des plantes bècheuses (pardon !) alors que je pourrais me contenter de vegétaux moins exigeants.
Mais c’est vaincre la difficulté qui fait le plaisir de la chose.photo fritillaire ddc mar copie

Publicités

Comments (8) »