Fritillaire de perse

photo fritillaire de pers copie 1Ceci est une fritillaire de perse.
Une belle tige d’à peu prés 1m50 porteuse de jolies clochettes gris poupré.
Celà fait déjà plusieurs années que je tente d’en faire fleurir une, j’aime beaucoup ces plantes.
Mais ces grandes fritillaires sont difficiles à acclimater.
En général elles fleurissent une fois et puis on ne les revoit plus ; Mais souvent elles font une tige malingre qui ne fleurit pas ou bien elles ne sortent même pas de terre.photo fritillaire de pers copie 2
Et pourtant Dieu sait combien de bulbes j’ai pu planter.
Il faut croire que le terrain ne leur convient pas.
Pourtant ce sont des plantes de montagne habituées aux climats rudes mais qui ne supportent pas l’humidité.
Il leur faudrait sans doute une rocaille sèche avec une terre sablonneuse ou caillouteuse.Le seul endroit où j’en ai vu refleurir était un vieux lavoir empli de terreau et de sable.
J’ai décidé de planter celles-ci (deux bulbes) dans un pot.
Pour le moment elles ont consenti à fleurir, on va bien voir si elles acceptent de refleurir l’année prochaine.
J’ai sans doute tort de m’acharner à planter des bulbes qui ne veulent pas fleurir chez moi mais je me dis que je les aime tant qu’elles aussi finiront par m’aimer (hum !).

6 Réponses so far »

  1. 1

    Merci de présenter cette fleur inconnue pour moi et bravo pour ta persévérance de vouloir faire fleurir dans un environnement rude et sec, jolie allégorie…

    J'aime

    • 2

      clodoweg said,

      C’est une fritillaire moins spectaculaire que d’autres, plus adaptée à un jardin un peu en désordre qu’à un parterre de parc.
      Dans un petit jardin il n’est pas facile de reconstituer tous les biotopes possibles, surtout les montagnards.
      Bonne soirée Jean Jacques.

      J'aime

  2. 3

    geraldhelios said,

    Je suis sûr que cette plante finira par te rendre l’amour que tu lui donnes !

    J'aime

  3. 5

    Tu crois que ça marche comme ça ?
    Déjà avec les gens c’est pas gagné, alors plantes, imagine…

    J'aime

    • 6

      clodoweg said,

      C’est bon, le goût, je sais que l’amour ne suffit pas, il faut aussi essayer de déterminer dans quel type de terrain la plante va se plaire.
      Des trucs concrets, quoi.
      On peut aussi essayer d’en faire autant avec les gens.
      Sans garantie de résultat bien sûr.

      J'aime


Comment RSS · TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :