Archive for avril, 2014

Mort d’un touriste

photo palmier avril 2014  copie 01Je voyais son visage à peu prés tous les mercredi dans le mantra audio-visuel dédié aux otages français.
Chaque fois, je me disais que son nom faisait bizarre dans cette liste, ce n’était ni un agent secret, ni un journaliste, ni l’employé d’une grosse entreprise minière.
Non… c’était juste un touriste.
Un investissement malheureux de la part du Mujao.
Voilà ce que c’est d’envoyer enlever un blanc des chebab qui ne connaissent du monde que le Coran et les vidéos de You porn et qui ne voient pas plus loin que le bout du canon de leur kalach.
Preneur d’otage c’est un métier.
N’importe quel blanc se promenant en afrique ne fait pas forcément un bon otage : il faut choisir ceux qui ont derrière eux un état, une entreprise ou une corporation.photo palmier avril 2014  copie 02

Un simple touriste, tout le monde s’en fout un peu. Il faut penser que vous serez obligés de le nourrir
(trés peu, certes, mais un minimum quand même et ça coûte)
il ne faut pas non plus le choisir trop vieux, les vieux sont moins résistants aux conditions de captivité en guerre et risquent toujours de cacher une maladie qui les emportera avant la fin du marchandage, s’il y en a un.
Et pas question non plus de le revendre à un groupe « frère » ( celui qui vient de réussir à fourguer ses propres otages et vous nargue en paradant à bord de ses pick up Toyota tout neufs achetés avec l’argent de la rançon.).photo palmier avril 2014  copie 03
Alors voilà, il ne vous reste plus qu’à attendre qu’il meure de mauvais traitements ou de pas de traitement du tout.
Mauvais investissement, disais-je.
Alors adieu, Gilberto Rodrigues-Léal et pour ta tombe, où qu’elle soit, ces photos de fleurs de palmier.

Comments (16) »

Fritillaire de perse

photo fritillaire de pers copie 1Ceci est une fritillaire de perse.
Une belle tige d’à peu prés 1m50 porteuse de jolies clochettes gris poupré.
Celà fait déjà plusieurs années que je tente d’en faire fleurir une, j’aime beaucoup ces plantes.
Mais ces grandes fritillaires sont difficiles à acclimater.
En général elles fleurissent une fois et puis on ne les revoit plus ; Mais souvent elles font une tige malingre qui ne fleurit pas ou bien elles ne sortent même pas de terre.photo fritillaire de pers copie 2
Et pourtant Dieu sait combien de bulbes j’ai pu planter.
Il faut croire que le terrain ne leur convient pas.
Pourtant ce sont des plantes de montagne habituées aux climats rudes mais qui ne supportent pas l’humidité.
Il leur faudrait sans doute une rocaille sèche avec une terre sablonneuse ou caillouteuse.Le seul endroit où j’en ai vu refleurir était un vieux lavoir empli de terreau et de sable.
J’ai décidé de planter celles-ci (deux bulbes) dans un pot.
Pour le moment elles ont consenti à fleurir, on va bien voir si elles acceptent de refleurir l’année prochaine.
J’ai sans doute tort de m’acharner à planter des bulbes qui ne veulent pas fleurir chez moi mais je me dis que je les aime tant qu’elles aussi finiront par m’aimer (hum !).

Comments (6) »

Je suis sorti promener le chien.

photo cardamine des prés avril 2014 001 Notre petite chienne semblait s’ennuyer.
Sa mère qui lui tenait compagnie ( et l’empéchait de manger avant qu’elle-même ait fini ) étant morte de vieillesse.
J’ai donc décidé de l’enmener en promenade sur les collines qui dominent la ville.
Une de mes voisines m’ayant dit qu’il y avait des orchidées dans le coin, j’ai emporté mon appareil photo.
J’ai garé la voiture le long d’un fossé.
Mais, scrupuleux comme je le suis, j’ai pensé que je pourrais me garer en dépassant moins sur la route en reculant de quelques mètres.
J’ai si bien reculé que la voiture est tombée dans le fossé.
Il ne doit pas se produire beaucoup d’évènements notables dans le coin car en cinq minutes j’avais tous les résidents des maisons voisines autour de moi.
Ils ont été trés aimables et ont même essayé de sortir la voiture avec un de ces petits tracteurs jouets qui servent à tondre les pelouses.
Ca n’a pas marché et j’ai dû faire appel à l’assistance. Trois heures plus tard la dépanneuse est arrivée et a sorti la voiture du fossé avec un treuil.
Ca m »a coûté 110 euros et des poussières.
Bon sang ! j’étais juste sorti pour promener le chien
photo chélidoine avril 2014 003
Tout de même, vu que le dépanneur m’avait averti qu’il n’arriverait pas avant deux heures, j’ai pensé qu’il n’y avait aucune raison de priver le chien  d’une promenade et je suis parti avec la laisse du chien dans une main et l’appareil photo dans l’autre.
J’ai ramené quelques photos de fleurs des champs ce qui m’a calmé les nerfs.
La première est une cardamine qui fleurit en lisière des bois.
La seconde aux quatre pétales jaunes est une chélidoine. Quand on coupe une de ses feuilles, il en coule un latex jaune censé guérir les verrues.
Son nom vient du nom grec de l’hirondelle d’aprés la légende qui raconte que cet oiseau se sert du suc de la plante pour aider ses petits à ouvrir les yeux.photo coing avril 2014 006
Et enfin la dernière est une fleur de cognassier, du moins je le suppose, j’ain toujours quelque difficulté à faire la différence avec la fleur de néflier.

Comments (10) »