Archive for mars 1, 2014

Ils sont partout !

photo hepatique fevr 2014 copieIls sont partout, partout, partout !
Dans le cinéma, la bande dessinée, la littérature d’évasion, l’horreur, le steampunk, les jeux vidéo !
Ils sont partout… les morts-vivants.
Bon, on va dire que c’est une mode.
Une mode américaine.
Celà ne date pas d’hier et avait commencé en 1943 avec le film « I walked with a zombie » de Jacques Tourneur ( si ma mémoire ne me joue pas de tours).
Mais l’inflation actuelle des morts-vivants dans l’imaginaire des américains m’intrigue.
Il est vrai que les vampires et les loups garous qui tenaient jusqu’ à présent le haut du pavé semblent avoir dérivé vers le public des adolescentes (Twilight) et qu’il fallait peut-être les remplacer.
Mais il me semble que les morts-vivants, comme les fantômes, ont quelque chose à voir avec la Mémoire.
En psychanalyse, le fantôme est théorisé comme une parole qui n’ayant pas été prononcée au moment où il aurait fallu le faire, constituant une sorte de « trou » dans le discours qu’une famille élabore sur elle-même et qui peut se transmettre sur plusieurs générations, une absence perturbante dont on a perdu l’origine.
Le mort-vivant, à ce que je sache n’a pas été théorisé, mais, vu son énorme diffusion dans l’imaginaire, me semble concerner l’ensemble d’une Nation.
Quelque chose que l’on a tué et enterré mais qui sort de sa tombe, provoquant l’épouvante générale (wikileaks).
Je pense que le placard américain ne contient pas plus de cadavres que celui des autres nations mais il semble bien que les siens veuillent sortir.

La fleur qui illustre cette note est une fleur d’hépatique, petite renonculacée sournoise, bien vivante, elle, mais très envahissante et dont je n’arrive pas à me débarrasser.

Comments (4) »