Quenelle au menu

photo rose gelée nov 2013 copieAh Dieudonné et ses quenelles !
La première fois où j’en ai vu une, je me suis dit que c’était un bras d’honneur qui bandait mou.
C’est vrai, quoi, une quenelle…
Et je suis passé à autre chose, Dieudonné ne me fait pas rire.
Maintenant j’apprends qu’il s’agirait d’un salut nazi inversé.
Peste !
Il me semble qu’un salut nazi inversé devrait symboliser l’inverse des valeurs nazies.
Mais Il paraitrait que… non.
Tant ses partisans que ses détracteurs le prennent bien pour une allusion au nazisme.
Ses partisans y voient une provocation contre le « Système »…
(A noter que le fait d’appeler « système » une situation politico-sociale est bien une invention des nazis qui désignaient ainsi la République de Weimar.)…ses détracteurs, un geste antisémite.
Je ne crois pas que Dieudonné, lui-même soit vraiement antisémite, il n’est pas assez bête pour ça, mais certains de ses partisans le sont probablement.
Mais c’est un antisémitisme ,comment dire… circonstanciel qui vient de « l’antisionisme » c’est à dire de l’opposition à la politique de l’état d’Israël et dans lequel on retrouve, comme des reliques, quelques traces de l’antisémitisme classique, celui d’avant guerre.
Le fait est que Dieudonné profite de la situation pour faire son bizness et que les réactions affolées et stupides des autorités ne font que renforcer la détermination et le nombre de ses partisans.
le mieux serait de le laisser faire ses spectacles et de saisir la justice ensuite s’il y a des débordements.
Dieudonné n’est pas ma tasse de thé (par contre j’adore les quenelles au brochet) mais il me semble que tout le foin qu’on fait autour de lui ne fait qu’épaissir encore la lourde chape de…gélatine du politiquement correct qui pèse sur tout le discours public dans se pays.

Publicités

21 Réponses so far »

  1. 1

    heure-bleue said,

    Je ne suis pas d’accord avec toi, pour une fois, Dieudonné est antisémite et le cache sous le terme antisioniste, je tiens quand même à rappeler qu’Israël est une invention anglaise, Lord Balfour n’est pas juif. Juifs et arabes ont cohabité longtemps sans problème, faut pas tout mélanger et croire toujours les infos…Mon père a bénéficié des camps de vacances du III reich, j’ai vécu en Israël, faut se méfier des lieux communs.

    • 2

      clodoweg said,

      Il est effectivement probable que des antisémites se cachent sous la dénomination d’antisionistes.
      Je ne suis pas certain que ce soit le cas de Dieudonné, malgré ses provocations.
      D’autre part, Balfour qui disait :  » Cher Lord Rothschild,

      J’ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie à l’adresse des aspirations sionistes, déclaration soumise au cabinet et approuvée par lui.
      Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civiques et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays.

      Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.

      Arthur James Balfour »
      a effectivement créé un foyer national pour le peuple juif, mais l’idée du retour en Palestine n’a pas été inventée par lui ni même par les sionistes, mais par des puritains anglais du XVIII siècle qui se prenaient pour des hébreux.
      C’est vrai, juifs et « arabes » palestiniens ont cohabité depuis longtemps en Palestine. en fait depuis la conquête arabe en 638, après laquelle un certain nombre d’habitants de la Judée se convertit à l’Islam.
      Je me méfie aussi des lieux communs.

  2. 3

    Ne rêve pas. L’antisionisme est le masque BCBG de l’antisémitisme depuis longtemps.
    Je ne suis pas d’accord avec la politique israélienne mais il ne me viendrait pas à l’idée de dire que je suis antisioniste.
    Le sionisme n’a rien à voir avec Sharon, Begin , Netanyahou ou la Havoda. C’est tout à fait autre chose. Il convient donc de ne pas mélanger des choses sans rapport.
    Bref, Dieudonné n’est un trou du cul comme il y en a des tas et qui n’existe que par sa couverture médiatique.
    Qu’on cesse de parler de lui à longueur de bulletin d’infos et il sera comme n’importe quel pilier de comptoir qui en veut aux juifs comme d’autres en veulent aux arabes ou aux noirs.
    (j’en connais qui en veulent au jaunes, mais bon…)
    Cela dit, l’extrême droite était à 0.3% avant que, pour diviser la droite, la gauche ne mette le FN en pleine lumière…
    Aujourd’hui, l’extrême droite est à 25%.
    C’est évidemment parce qu’elle est plus prompte à trouver des coupables que des solutions.
    Moi qui suis toujours de gauche et pas communiste, je constate que le PS est un parti plus destructeur de partis concurrents que constructeur de projets concurrents…

    • 4

      clodoweg said,

      Je veux bien croire, le goût, que l’antisionisme soit, pour certains le masque d’un l’antisémitisme plus classique.
      Mais je suis encore capable de faire la différence entre un antisémite et Jacob Cohen(http://jacobdemeknes.blogspot.fr/) mais effectivement le sionisme est une idéologie nationaliste née en même temps que les autres au XIX éme siècle (et aussi stupide que le nationalisme français ou allemand) et Israël un état avec ses propres intérêts d’états et sa propre propagande, ce n’est pas du tout la même chose.

      Pour le reste je suis d’accord quoique un peu surpris par le chiffre de 25% pour l’extrême droite.
      On en reparlera aux élections.

      • 5

        25% c’est ce que donne une statistique qui parle de l’audience « sympathisante » de l’extrême droite.
        (rappelle-toi que le PC, alors que la France n’est pas un pays spécialement communiste, a eu un poids électoral de 25% vers la fin des années 70)

        • 6

          clodoweg said,

          Oui, mais l’extrême droite, elle, n’a jamais dépassé les 20% ;
          Arriver à 25% serait un exploit.
          La seule mesure fiable est celle des urnes, surtout en ce qui concerne le FN dont les instituts de sondages sont obligés de corriger les données brutes parce que les gens mentent aux sondeurs.
          D’autre part, en ce qui concerne les « nouveaux » antisémites, il s’agit surtout de magrébins qui s’identifient aux palestiniens, cela m’étonnerait que le FN récupère leurs suffrages.
          Enfin, on verra ce que ça donne aux prochaines élections, surtout européennes.

  3. 7

    geraldhelios said,

    Ceci est mon goût personnel mais , vraiment, je n’aime PAS les quenelles !!

  4. 9

    heure-bleue said,

    Lorsque Dieudonné veut envoyer le journaliste Patrick Cohen (France inter) dans un four, c’est de l’antisionisme ou de l’antisémitisme…

    • 10

      clodoweg said,

      Antisémitisme, d’accord heure-bleue et c’est une parole qui doit être sanctionnée comme telle à l’instar de celle du député UDI qui va passer en justice pour avoir dit à peu prés la même chose à propos des roms, puisqu’il n’y avait pas que des juifs dans le four.

  5. 12

    liliplume said,

    ta rose fanée illustre très bien la pourriture de Dieudonné…

  6. 14

    thaddée said,

    Moi aussi j’aime bien les quenelles 😉 Comme toi, je trouve que tout ce tapage autour de lui ne fait que lui donner de l’importance alors qu’il suffirait de laisser s’éteindre la flamme. Bouh, je suis fatiguée, je n’arrive même plus à raisonner. Une vraie quenelle 🙂
    Clodoweg, mon blog a migré sur Kiwi, je suis ravie !
    Je te remets le lien : http://www.thaddeesylvant.net/
    Bonne soirée, et je reviendrai quand j’aurai repris mes esprits. Un bon plat de quenelles et ça devrait repartir 😉

  7. 16

    thaddée said,

    PS : ta petite rose penche la tête 😦

  8. 18

    Je partage bon nombre de tes opinions.
    Je crois que Dieudonné est surtout un « buziness man » à qui on fait de la promotion gratuite.
    On doit pouvoir dire qu’on est antisioniste sans être immédiatement taxé d’antisémite sachant que l’antisémitisme tel qu’il est compris et connoté en France mérite d’être éclairci pour le plus grand nombre car les sémites ne sont pas uniquement juifs et ou israéliens.

    • 19

      clodoweg said,

      « Tout antisioniste est un antisémite »
      « Quoi… quoi ? qui a dit ça ? »
      « Euh…Bernard Henri Lévy »
      « Ah bon…, BHL…, vous m’avez fait peur. »

      En fait ce que l’on qualifie d’antisionisme mélange ceux qui sont opposés ou critiques envers la politique de l’état d’Israël et ceux qui sont opposés à son existence, ce qui n’est pas tout à fait la même chose.
      Pour le reste, on appelle « sémites » tous ceux qui parlent des langues chamito-sémitiques, ce qui fait pas mal de monde au proche orient et au nord de l’Afrique.


Comment RSS · TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :